Forêt de Melien

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Mer 29 Aoû - 2:14

"Fait peu connu, je ne tiens pas non plus à ce que mon essence s'approche trop près de Danny. Et ne va pas t'imaginer que Lorelei ou Pinko soient mes esclaves. Elles sont bien plus fortes que ça. Tu serais surpris. Oui, même Pinko, quoiqu'elle tiendrait moins bien que Lorelei. En même temps, elle a la génétique contre elle... Et je ne tiens pas non plus à infliger ce sort à Hawk, quand bien même en eût-je été capable. Je ne comprendrai jamais la fascination que les gens ont avec ce genre de conneries. Une loyauté relative est non seulement plus utile, mais aussi plus prévisible, donc plus facile à calculer qu'une loyauté éternelle, où tu réduis tes alliés à l'état de pions, qui oublieront toute réflexion dans une tentative désespérée, et inutile, de te sauver la vie."

Le pirate prend le temps de s'asseoir et de croiser les jambes.

"Pour ce qui est de Danny, il y a bien une chose que je ne comprends pas. Qu'est-ce qui fait que Rougeaud ne veuille pas que je "corrompe" la blonde ? Ce serait pourtant quelque chose d'extrêmement positif pour lui. Honnêtement, il a déjà un petit pied-à-terre dans mon corps, en plus d'une ressemblance génétique. Donc s'il décidait d'éradiquer mon âme et de me contrôler, je ne pense pas que je pourrais tenir plus de quelques secondes. Je ne crois pas qu'il arriverait à me soumettre, mais me briser serait aisé. Pire, cet être de Néant absolu pourrait s'incarner dans un corps créé par le Chaos et corrompu par le Néant. Mes troubles de santé seraient balayés d'un coup de ses pouvoirs et il aurait un corps parfait. Pire, comme mes flammes consument mon âme, selon toute vraisemblance, il ne restera de moi qu'une coquille vide, une fois ma mission terminée. Donc prendre possession de mon corps lui serait d'autant plus facile."

Le pirate se frotte la barbe drue qui lui mange le menton.

"Et ne me demande pas quel intérêt il aurait à faire cela. Tout pouvoir, condensé, est plus puissant. Si Rougeaud avait des limites corporelles capables de ne pas se briser face à son pouvoir, il pourrait atteindre des seuils de puissance qui lui échappent encore. Son enveloppe actuelle n'est qu'une illusion. Son vrai corps s'étend dans le vide spatial, suffisamment grand pour gober des planètes tout rond. Et en plus de cela, si jamais je corromps Danny de mon essence, je la ferai tomber directement dans ses pattes. Même si je me plante avec ma théorie de l'incarnation, il lui sera toujours très facile de manipuler mon corps, sinon mon âme après la destruction de mon esprit. Si je corromps Danny, Rougeaud gagne la Clé du Temps, et met échet et mat non seulement le Chaos de cette Galaxie, mais de tout le multivers ! Alors pourquoi ce crétin a tellement peur que je la corrompe ?"

Ban finit sa tirade et s'allume une clope.

"Et j'ai comme l'impression que te promettre quelque chose engage plus que ma parole. Mon âme, peut-être ? Attention, si on l'accroche trop à cette réalité, elle risque de pas réussir à partir ! Mais j'ai, effectivement, besoin d'apprendre à contrôler mon essence. Alors tant que mon coeur battra, je n'utiliserai pas mon essence sur Danny."

Un fin sourire étire les lèvres du pirate à ces mots.
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Mer 29 Aoû - 13:07

Le regard du reyo s'est durci à mesure que Ban progressait dans son discours, il lui semble à présent vaguement accusateur:

"Tu te voiles la face sur un bon nombre de points: pour commencer, Machiavel t'a expliqué que le partage de l'Essence est fait de tous tes actes et de tous tes échanges avec ceux qui t'entourent. J'ai du mal à croire que tu n'acceptes pas encore le fait que tes amis te sont déjà soumis...Tu devrais essayer de leur donner un ordre basique. Ils obéiront, comme ils te suivent déjà, sans vraiment rechigner...Ce n'est pas irréversible, mais pour le moment, tu n'y peux rien, et plus tu passes de temps à leurs côtés, plus ils perdent leur liberté. Ce n'est pas parce que l'on ne voit pas une chose qu'elle n'existe pas. Alors même s'ils n'en montrent rien..."

Keyshan s'adosse à l'une des parois de la cabine.

"C'est pour cette raison que je tiens à passer cet accord avec toi. Rien ne contrôle ton Essence, et rien ne te contrôle toi. En tout cas, pas directement. Si tu venais à corrompre la Clé, même accidentellement, je ne donnerais pas cher de notre peau à tous, il faut donc que je sois certain que ça n'arrivera pas. J'ai besoin de cette garantie, comme j'ai besoin que tu restes en vie, bien que ta mort puisse solutionner le problème. En ce qui concerne mes motivations, je te les ai déjà données: je veux survivre, et comme tous les habitants de cette galaxie, ma survie dépend de la sienne. Seul le créateur pourra vaincre Rouge, et il ne sortira de son sommeil qu'avec l'aide de la Clé: corrompue, elle pourrait être manipulée, perdrait de vue ses objectifs, modifierait les rites ou s'en détournerait...C'est ce que je redoute. Et c'est ce que redoute Rouge."

Une gorgée d'alcool et il reprend:

"La corruption de la Clé n'a rien de positif pour lui: il ne cherche pas le pouvoir, il le détient déjà. D'un claquement de doigts, il pourrait en finir avec cette galaxie. Et avec toutes les autres. Il lui suffirait de tricher. Ca pimenterait le jeu, ça pimenterait son existence...Mais pas assez! Ce qu'il veut, c'est s'amuser, tromper sa faim et son ennui, et pour ça, par-dessus tout, trouver un adversaire à sa taille, ce qui ne lui est jamais arrivé. Il le cherche depuis une éternité, et à chaque nouvelle galaxie, il espère que son créateur sera le bon. Or il pense que celui qui dort au coeur de Lbertae ne pourra pas se montrer sans le concours des Anciens Rites. S'il veut pouvoir l'affronter, il devra d'abord l'éveiller grâce au rituel, et pour ça, il a besoin de la Clé. Il sait pertinemment qu'elle fera tout pour remplir son rôle, mais il n'avait pas prévu qu'elle tomberait entre tes griffes bien avant de glisser dans les siennes. C'est que je me suis donné du mal pour foutre la merde dans ses plans! Maintenant, il est obligé de la maintenir éloignée, par sécurité, car auprès de lui, elle serait corrompue bien avant qu'il ait rassemblé tous les morceaux de la serrure, et qu'il ignore encore quelle influence son propre pouvoir, à travers elle, pourrait avoir sur le réveil du créateur. Il se méfie de tout, donc de toi, c'est pour ça qu'il est venu te mettre en garde, mais pour le moment, savoir la Clé près de toi doit le rassurer. Après tout, tu es l'un des siens, il vaut mieux que ce soit toi qui la garde, plutôt qu'une entité chaotique puissante qu'il ne pourrait pas abattre sciemment...Sauf si je suis là pour te chaperonner à sa place. Et c'est exactement ce que je compte faire."

Le reyo retrouve un semblant de sourire.


"Tu l'as compris, notre marché t'engage à respecter le rôle de la Clé, qu'il te coûte ou non, mais je me satisferai de ta parole. Si tu faillis à notre pacte, les retombées seront lourdes pour Libertae, et je devrai te tuer pour libérer la Clé de ton Essence et réparer ce qui pourra l'être. Je te l'ai dit, je n'y tiens pas: face à un Destructeur, le créateur tiendra, mais face à deux, rien n'est moins sûr."
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Jeu 30 Aoû - 12:45

"Que dalle. Notre marché m'engage à ne pas utiliser mon essence sur elle tant que mon cœur bat encore. Ce sont les mots que j'ai utilisé pour accepter et c'est ceux auxquels je me tiendrai. Hors de question que je te laisse décliner ça en conditions ésotériques vis à vis de son rôle ou quoi ou qu'est-ce. Secundo, de la même manière que ton but pour l'instant coïncide avec celui de Rougeaud, ton but est finalement de l'enculer... Quoique... Je pense qu'une partie de lui a envie de perdre, ou au minimum, d'être sur le point de perdre face au Créateur... Puis de le vaincre et le tuer, évidemment... C'est là où vos chemins se séparent. Tu penses que le Créateur peut prendre Rougeaud en un contre un ? J'en doute fortement. Très fortement."

Le pirate claque des doigts, s'allumant sa clope.

"J'ai trois buts. Le premier, qui coïncide avec les plans de quasiment tout le monde, c'est de tuer le Destructeur de cette Galaxie. Et étrangement, plein de gens m'en sortent capable. Mais pas d'y survivre. A vrai dire, que je survive n'arrange quasiment personne. Je suis même certain que la seconde suivant le moment ou je tue le Destructeur, la moitié de la Galaxie se bousculera au portillon pour me tuer avant que je fasse une connerie. Et parce que je vous fait chier depuis bien trop longtemps. Mais je ne compte pas mourir comme ça. Oh non. Je compte vous faire chier bien plus, tellement plus... Si vous saviez... Car mon troisième but est tout simplement... De faire mordre la poussière au Rougeaud. Il faut savoir rêver grand, comme on le dit ! Et si jamais tu es là pour assister au spectacle... Hé bien que là, je te montrerai ce qu'est une VRAIE flamme... Enfin, si tu as pas trop mal au cul..."

Le pirate sourit énigmatiquement et souffle un peu de fumée vers le plafond.

"Alors, on continue à bavasser pendant des heures, ou on se met à contrôler mon essence comme il faut ?"
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Jeu 30 Aoû - 20:03

Le sourire de Keyshan s'est envolé, et son regard se durcit de nouveau, étincelant d'un rouge intense. Dans le verre, l'alcool bout depuis déjà plusieurs secondes, tout autour, le vaisseau grince comme un bateau sombrant dans les abîmes, et au creux du poignet de Ban, la marque se fait lentement douloureuse, l'affublant d'une souffrance perçante qui semble l'appeler à réagir. Un étrange instinct meurtrier gonfle dans ses veines, accompagné de l'irrésistible envie d'invoquer quelques flammes.
Keyshan s'avance, sur un sol qui se fait lentement encre noire, et le verre claque entre ses doigts, dans un crissement épouvantable, que Ban perçoit dans les moindres détails. Le son strident fait écho dans ses oreilles, tendant tous ses nerfs d'un coup, accélérant son rythme cardiaque et lui volant ses repères. Brusquement, la perception de son environnement s'aiguise et la rage qui agite son âme grandit.
Plus Keyshan avance dans sa direction, plus Ban ressent le besoin de faire appel à ses dons. La cigarette se consume subitement plus vite, le contenu de son verre s'évapore en silence, et ses mains s'enflamment sans qu'il le souhaite réellement. La marque d'Andante est brûlante, blanchie par la chaleur qui s'échappe des tous les pores du capitaine, elle suinte telle une plaie béante que l'on presserait à pleine main. La haine qui le tient l'aveuglerait presque. Il parvient à peine à formuler une pensée: "C'est quoi ce bordel, putain!?".
Qui le contrôle? Andante? ou Keyshan? S'il ne cherche pas à se calmer, il implosera, et c'est cette unique certitude qui lui permet de rester conscient, de se maîtriser, de voir l'ombre terrifiante du reyo se pencher vers lui, percée de deux perles rouges et incandescentes, et d'entendre encore sa voix:


"Tu ne sais pas...Ce qu'est une flamme."

Ban rêverait d'arracher les deux perles à leurs orbites, mais son corps refuse de lui répondre. La haine bat toujours contre ses tempes, il fulmine, tempête intérieurement comme un animal enragé, mais est incapable de faire le moindre geste.


"Tu n'as jamais su."

Ses flammes s'éteignent soudain, sans qu'il l'ait souhaité. La marque redevient rouge et se met à saigner, alors qu'un froid inhabituel s'empare du mutant millimètre par millimètre, commençant à le calmer lentement.

"Les flammes se méritent...Elles naissent d'une étincelle. Cette étincelle, tu ne la maîtrises même pas."

Peu à peu, Ban retrouve le contrôle de son souffle, puis de son corps tout entier, mais le froid est toujours là, inquiétant, s'estompant à peine lorsque Keyshan recule, occultant encore la lumière de sa carrure, qui semble plus impressionnante que jamais et bardée d'une nuée de plumes noires montées sur l'ossature épaisse d'indénombrables ailes.


"Voyons si tu es capable de retrouver ton étincelle, maintenant que je l'ai cachée au plus profond de toi-même. Voyons ce qu'un simple être humain, sans le moindre pouvoir, est capable d'accomplir pour atteindre d'aussi incroyables objectifs que les tiens..."

Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Mar 4 Sep - 10:59

Le pirate regard un instant Keyshan, hagard, il se touche le poignet, puis essaie, en vain, de faire sortir ses flammes.

Puis il éclate de rire.


"Oh putain, mais qu'est-ce que vous pouvez être sérieux, tous ! Il est où le problème de voir grand, hein ? Quoi, t'as pas envie que je te l'attendrisse un peu avant que tu ne lui sautes dessus ?"

Le pirate secoue sa tête et se ressert un autre verre.

"Heureusement que personne d'autre est là..."

Ajoute-t-il un peu bas, avant de relever précipitamment la tête vers l'abruti aux yeux de rubis.


"Oh, je ne dis pas qu'ils pourraient faire quoique ce soit, juste que ce serait un peu dangereux pour eux. Bon, essaie de pas le prendre mal ce coup-ci, hein, mais tu sais comment ça viens, les pouvoirs, pour nous, les humains ? J'essaie pas de t'insulter, mais je te vois bien venir à l'existence d'un coup, une condensation sous une volonté unique de particules éparses existant avant. Et quand tu es venu au monde, putain, l'univers a dû en chier des comètes ! Donc je suppose que tes pouvoirs te sont aussi évidents pour toi que tes bras... Inutile de te dire que c'est pas pareil pour les mutants, enfin, pour moi. Je suis né avec, comme tu le formules aussi joliment, cette petite étincelle cachée au plus profond de moi -enfin, pas exactement, et c'est là le problème actuel, mais j'y viendrai. Donc, on peut dire sans mentir que cette situation n'a rien de nouveau pour moi. Et tu vas tout de suite comprendre pourquoi je suis infoutu de comprendre la nature de mon étincelle. Quand elle s'est révélée la première fois, elle m'a cramé une bonne partie de mon âme et a bouté le feu à toute la zone autour de moi. Mais bon, avec toi, et toi seulement dans les parages, je suppose que je n'aurai pas à avoir peur des conséquences de la réactivation de mon pouvoir. Le déclencheur ? Oh, c'est très simple..."

Le pirate, se ralluma une clope et... Se déshabilla... Mais gardant tout de même son pantalon !

Il posa sa main gauche sur une grosse cicatrice au niveau de son coeur.

Il ferma les yeux. Il se souvenait de la scène comme lors du premier jour... La caresse froide de la mort qui s'insinuait autour de lui... Les cadavres de ses alliés, les tâches de sang baignant l'herbe humide, sa main, pressée contre l'éclat qui lui meurtrissait la poitrine, son sang, si rouge, qui s'écoulait devant ses yeux... La sensation froide du canon de l'arme qu'on lui pointe contre l'arrière de sa boîte crânienne... Et soudain... La mort qui s'insinue dans sa poitrine par l'éclat... Et qui éveille les flammes...

"Je n'ai compris que bien plus tard que ça avait été trop facile. Trop évident. Même si la menace de mort est le moyen le plus efficace pour déclencher les pouvoirs latents, c'était venu trop vite... C'était... Trop faible. Trop contrôlé. Avec le recul je vois que le Rougeaud n'avait pas caché mon étincelle, ma graine de pouvoir, trop loin, de peur qu'elle ne se manifeste pas à temps... Ou qu'elle me consume entièrement. Vu à quel point tu l'as enfoncé profondément, cette fois, je pense que la réactivation de mes pouvoirs risque d'avoir des conséquences... D'une bien autre ampleur que la première fois."

Toujours les yeux fermés, concentré sur les battements de son coeur, le pirate finit sur cette note un peu effrayante.

Où est l'âme ? S'était-il un jour demandé. Aujourd'hui, il savait qu'elle était à la fois en lui, et à la fois dans le corps de ceux qui lui avaient fait une place dans leur coeur.

Donc le coeur permet de stocker l'âme. La sienne, et celle des autres.

Et il n'avait laissé personne entrer dans son coeur.

Donc, s'il voulait toucher son âme...

Avec un sourire fou, il appliqua plus de force dans sa main gauche. Ses ongles pénètrent sa peau, son sang humide reste un instant immobile, avant de gicler avec force.

Avec un grognement hystérique qui glisse entre ses dents serrées à s'en briser, il enfonce sa main dans sa poitrine. Une pulsion auto-destructrice lui donne de la force, alors qu'une douleur incommensurable envahit son cerveau. Les ténèbres de ses paupières closes se teintent de rouge sang, alors qu'il cherche, tant physiquement que psychiquement son âme.

Car elle est bien là, l'étincelle de son pouvoir. Il devrait le savoir, il s'est efforcé de les lier toutes les deux pendant presque la totalité de sa vie.

La main pénètre, millimètre par millimètre, avec un grognement de rage hystérique.

Sa haine. Sa frustration. La frustration du fin fond de son âme. Son envie de détruire...

Un feu métaphorique s'empare du corps et de l'âme de Ban.

Ses instincts l'encouragent.

Là, juste un peu plus loin...

Ban s'enfonce, toujours plus loin dans son esprit, ses pensées l'amènent à ses sentiments, qui l'amènent à sa mémoire, qui l'amène à la limite de sa conscience.

Un enfant.

Un enfant qui pleure en silence, le visage figé.

Il regarde le ciel infini.

L'univers.

Et pourtant, son coeur est glacé.

Il voit l'univers, et pire que ça, il voit le "néant".

Le néant qui l'appelle.

Le néant qui ne demande qu'à le dévorer.

Qu'à tout dévorer.

L'enfant saigne.

Son sang bouillonnant s'échappe du pieu qu'il maintient profondément enfoncé dans sa poitrine.

Il souffre.

Il a peur.

Mais son regard, jamais ne quitte le Néant des yeux.

Pourtant, même en cet instant, le sang qui s'échappe de sa blessure abreuve un océan écarlate, immobile comme une mer d'huile.

Le niveau de la crue monte, déjà, il recouvre l'enfant jusqu'au bassin.

Bientôt, il sera submergé, avalé par cet océan.

Le pirate s'arrête un instant.

C'est ça, son âme ? Le fin fond de son âme ?

Est-ce que la vraie forme de son étincelle est dissimulée, quelque part dans ce tableau...?

Soudain, le regard de Ban glisse sur le visage de l'enfant, qui sourit à pleine dents.

Folie ou défiance ?

Lui-même ne saurait dire.

Mais tout à coup, le mutant sait.

Son pouvoir n'est pas ici.

Avec un long bruit guttural, le pirate se jette dans l'océan carmin, plonge jusqu'au plus profond de ces eaux brûlantes.

Non, son pouvoir n'est rien d'aussi grandiose qu'une mer de sang.

Non.

Alors qu'il s'enfonce toujours plus profondément, la chaleur augmente, devient étouffante, s'insuffle en lui...

Mais ce n'est pas son pouvoir.

Non.

C'est son âme qu'il ressent.

Enfin, entouré de carmin de toute part, perdu au fond de l'océan, le pirate finit par trouver ce qu'il cherche.

Un cristal.

Pas plus grand que la paume d'une main.

Si petit, si insignifiant...

Et en son sein...

Une graine.

Une graine de feu.

Figée pour l'éternité, perdue... Pourtant, tout ce sang bouillonnant chauffe le cristal, qui se fendille...

Ban touche un des bords du cristal, et il a l'impression de l'effleurer de ses gros doigts gourds réels, alors qu'une partie du cristal se détache, se dissout. Et disparaît.

Disparaît ?

Non.

Car, flottant au creux de sa main, subsiste le reflet doré de la graine.

Ce n'est qu'un simple reflet, pourtant, il a une forme, une présence...

Et il suffit amplement pour emplir de flammes la vue, physique comme spirituelle, du pirate.
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Mar 18 Sep - 22:01

Qui découvre, lorsqu'il ouvre les yeux, que l'encre noire qui noyait le sol quelques instants plus tôt a envahi la totalité de l'espace. Il n'est ni surpris, ni impressionné, mais, à-demi aveuglé par la rage qui l'a poussé à chercher si loin au fond de lui-même, le pirate ne peut comprendre où il se trouve. Est-ce le vide interstellaire? Est-ce une réalité alternative? Est-ce une illusion? Un rêve? Quoi?
Keyshan se tient toujours devant lui, immobile. Dans les ténèbres se découpent son visage halé, traversé par de sombres marques, ses mains, à présent armées de griffes dont la pointe se confond dans l'ombre, et les pupilles écarlates d'un regard lupin, cerné de noir, à la fois prodigieusement humain et abominablement bestial.
Alors que la marque d'Andante se fait terriblement douloureuse, saisissant le bras de Ban jusqu'à l'épaule et décuplant la haine nourricière qui l'embrase tout entier, un cercle de symboles rougeoyants et lumineux s'inscrit rapidement autour des pieds du reyo, avant de prendre feu, millimètre par millimètre, révélant la forme de ses bottes, puis de ses vêtements, et semblant amplifier l'ombre de sa carrure: les ailes sont toujours là, si intensément noires qu'elles demeuraient invisibles, bardées de plumes à l'aspect tranchant et aux reflets métalliques.
Ombre parmi les ombres, la créature ne bouge pas, ne dit rien, attend, telle la bête qui tend une embuscade, camouflée au coeur de ce monde qui semble lui appartenir, comme si elle savait qu'elle n'aura pas à attaquer la première, que l'explosion viendra seule, incontrôlable, destructrice, mais dérisoire.
Pourtant, au fond de l'oeil rouge, Ban lit une sorte de défi.


"Que vas-tu faire?"

Ni besoin de mot, ni besoin de pensée. Le mutant ressent cette phrase dans chacune de ses cellules. Elle y vibre comme si l'être étrange qui se tient devant lui était lui. Comme s'il l'avait formulée lui-même. Mais Keyshan n'est même pas l'ombre de son reflet. Ils n'ont rien en commun, même si leurs flammes se ressemblent.

"Que vas-tu faire?"

Déjà plusieurs secondes se sont écoulées, et rien ne s'est passé. Le bras, plus meurtri que jamais, semble jouer le rôle de garde-fou, autant que de briquet. Ban se sait nimbé de flammes, prêt à imploser, mais alors quoi? Pourquoi ce silence et ce calme? Qu'est-il réellement en mesure de contrôler? Pourrait-il, seul, d'une simple impulsion, déverser le feu destructeur de son âme? Ou au contraire le contenir?


"Que feras-tu si je lâche le fil?"

Keyshan fait un pas en avant, puis deux. Le cercle enflammé le suit, crépitant de plus en plus fort, se faisant de plus en plus menaçant.
Alors Ban sent qu'il perd le contrôle. Lentement, ses flammes se font ses ennemies. Bientôt, plus rien ne les retiendra. Sauf s'il réagit.

Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Jeu 20 Sep - 18:20

"Brûler toute création... Toute destruction."

Un sourire mauvais éclot sur les lèvres du pirate fou.

"Quoi d'autre, connard ?"

Et alors que cette haine viscérale, ce refus, jaillit du plus profond de son âme, il augmente la puissance.

Les flammes ne sont que la poudre aux yeux, la partie visible de l'iceberg. Ce qu'il est, ce qu'il fait subir à son âme... Est incomparable à cette infime lueur.

Alors, avec un grognement sourd, il brûle. Il engouffre les flammes rebelles avec des flammes plus puissantes, qui changent de forme, de couleur, alors qu'elles deviennent bleutées, presque transparentes, et jaillissent comme des geyser.

Mais il ne s'arrête pas là.

Alors que son grognement gagne en puissance et mue en hurlement, ses flammes se mettent à dévorer la lumière, devenant une sorte de tache plus noire que la nuit contre son coeur. Puis elles consument les ténèbres, alors qu'une aura surnaturelle les enveloppe. Elles brûlent la chaleur qu'elles dégagent avant de brûler le froid et l'humidité ambiante. Elles brûlent encore, toujours plus, alors qu'elles deviennent les flammes du Néant, détruisant toute Création.

Et elles s'entre-dévorent soudain.

Le hurlement du pirate s'éteint alors que ses flammes consument jusqu'à la Destruction elle-même.

Bientôt, il ne reste, dans le poing du pirate, qu'une unique braise rougeoyante.

Il lève alors le regard, droit dans les yeux de Keyshan, alors qu'il fait lui-même un pas en avant.


"Hé... Si tu te sens d'encaisser ça... T'as qu'à y aller. Allez, lâche le, ton fil. Allez. Allez, qu'est-ce que t'attends ? Allez... Tu es le big boss non ? Le grand manitou ? L'expression de la suprématie de la création, ou un truc du genre, non ? Allez, tu chies des comètes dès que tu pètes, alors une petite flamme comme la mienne... Pas de quoi avoir peur, si ? Allez... Je sais que t'en as envie... Allez... Lâche-le, ton foutu fil... Allez, lâche-toi... ALLEZ ! VAS-Y ! QU'EST-CE QUE TU ATTENDS ?! ALLEZ !! VAS-Y TARLOUZE !!!"
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Jeu 20 Sep - 22:15

"C'est déjà fait."

Cette certitude fait à Ban l'effet d'un électrochoc, pourtant il le savait déjà. Aurait-il pu aller si loin s'il avait été sous contrôle? Certainement pas.
Keyshan ne détourne pas les yeux, ni ne recule, et ses flammes ne diminuent pas. Ses lèvres s'entrouvrent et il déclare calmement:


"N'oublie pas pourquoi tu es ici."

Autour d'eux, les ténèbres se reconstituent lentement, aussi physiques que les murs d'une prison.


"La maîtrise vient de l'entraînement, de la répétition. Je t'ai amené ici pour que tu t'entraînes, souviens-toi. C'était dans notre accord. Il n'était pas question que je te tue. Pas aujourd'hui."

Keyshan avance encore, sans hésitation.


"Tes flammes sont ridicules. Leur effet est dérisoire. Tu ne tiendras pas tête à un Destructeur de cette façon."

Alors qu'il marche vers Ban, il ne paraît pas se rapprocher. Il semble avancer à contre-courant, comme si le monde se déplaçait sous lui, et autour de lui, ralentissant sa progression. Parfois pourtant, une image de sa silhouette alerte l'oeil de Ban, d'un coté ou de l'autre, telle l'ombre qui se téléporte et n'apparaît qu'un bref instant, trop court pour que l'on puisse l'atteindre, mais assez long pour qu'on la distingue. Et lorsque le pirate croit pouvoir sentir une présence, il réalise que cette dernière est diffuse, qu'elle se manifeste dans chaque centimètre du monde qui l'entoure, qu'elle est en réalité la présence de ce monde lui-même, étouffante et perpétuellement renouvelée.

"Au mieux, elles te tueront, et tueront tous les êtres vivants qui seront près de toi, mais tu n'auras pas atteint tes objectifs. Ton âme sera détruite, ainsi que tous les morceaux d'elle que tu auras semés dans l'univers, en vain. "

Ban entend des voix. L'on murmure des choses à ses oreilles, des mots qu'il saisit à peine, et qu'il ne comprend pas, taraudant son esprit telles des âmes en peine. Chaque voix semble faire partie de lui, mais ne lui appartient pas. Les murmures sont tantôt tristes, tantôt haineux, tantôt neutres et sans émotions. Quand il croit reconnaître une voix, un mot, ils lui échappent aussi tôt, balayés par un vent inaudible.


"L'Essence est le reflet de l'âme, son miroir. Pointe un rai de lumière vers un miroir, il sera amplifié et redirigé, et même si sa source faiblit, tout le monde le verra, tout le monde sentira sa chaleur. Dans certains cas, il pourra même encore déclencher un incendie. Alors que tu sais utiliser ce miroir, tu puises encore la majorité de ta force au fin fond de ton âme...Tu l'épuises à tout allure, tu ne la rediriges pas, tu ne l'amplifies pas autant que tu le pourrais. Aujourd'hui, ta mortalité physique est ta seule limite, mais en développant ton Essence, en apprenant à la contrôler, tu pourrais préserver quelques miettes de ton âme et y survivre..."

Quand les mots de Keyshan sortent de sa bouche, d'autres vibrent toujours dans les cellules de Ban.

"Frappe! Frappe donc! On ne peut détruire ce qui n'existe pas.


Le reyo avance toujours. Au fur et à mesure, il paraît avoir gagné du terrain sans que le pirate l'ait remarqué, pourtant, il semble encore très éloigné de Ban.

"Ou peut-être trouveras-tu le moyen de te transcender en une entité supérieure, comme le font les Clés du Temps, comme l'a fait Rouge autrefois. Abandonner son corps et son âme pour se muer en une sorte d'énergie inépuisable peut être une belle perspective d'avenir, non? Encore faut-il être capable de survivre...Puis de faire face à plus fort que soi...Et d'y survivre aussi..."


"Tu es très mal parti!"
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Dim 23 Sep - 20:31

Le pirate sent un coin de ses lèvres se retrousser en un sourire sauvage, violent.

Et que peut-il faire putain ?

Même maintenant, alors qu'il sent son âme s'épuiser, alors qu'il pourrait presque voir son Essence, alors qu'il est aux limites de la contrôler, une question insidieuse le perturbe.

Pour faire quoi ?

Que peut-il faire de cette Essence ?

Ses flammes sont le produit de sa haine, de sa folie, et d'une partie de son âme.

Utiliser l'Essence comme carburant alternatif est foutrement inutile. Certes, cette ressource est inépuisable, mais il en perdrait en puissance. Une lune brille forcément moins fort que l'étoile dont elle reflète la lumière.

Alors quoi ? L'utiliser pour contrôler les flammes ? Non. Les flammes de Ban sont déjà bien trop puissantes, elles dévoreraient l'Essence en un instant plutôt que la laisser les contrôler. Et si jamais il les rend sensible à l'Essence en les affaiblissant, ce sera doublement contre-productif. Il perdra de la puissance et en plus donnera une occasion en or au rougeaud et les autres connards pour le contrôler.

Mais alors quoi ?

Il sent qu'il a touché un point intéressant. Dernièrement, quand il devait utiliser le pouvoir particulier de ses flammes, il les matérialisait, justement, en tant que flammes, et pas en tant qu'explosion. Pourquoi ? Parce que cette forme n'était pas utile à ce moment, d'une part, pour éviter de perdre le contrôle, aussi, mais pas également parce qu'il ne le pouvait pas ?

Il n'a aucun contrôle sur ses flammes, il peut uniquement leur indiquer une direction, ou une cible, mais pas les contrôler avec l'aisance de ses flammes normales.

Alors, ajouter l'Essence dans cette équation...

Et soudain, c'est l'illumination !

Il concentre son Essence à l'intérieur de son propre être, entravant le chemin de son âme vers ses flammes.

Il ne s'agit pas d'augmenter la pression, il n'est pas sûr que ça marche comme ça, mais d'augmenter la pureté.

Pour parvenir à matérialiser ses flammes, il avait eu besoin de les nourrir pas seulement avec son âme, mais une âme chargée d'énergie négative, haine, folie, douleur... Plus que son âme elle-même, c'était ces sentiments qui donnaient de la puissance à ses flammes... Alors s'il filtrait son âme pour augmenter la concentration de pulsions destructrices...

Alliant le geste à la pensée, Ban concentre et tord, tord encore et toujours son Essence, filtrant l'âme qu'il envoie à ses flammes, qui commencent à mourir, leur source d'alimentation s'arrêtant soudain.

Evidemment, l'âme met beaucoup plus de temps à atteindre ses flammes avec cette méthode, rendant le temps de préparation de l'attaque beaucoup plus lent, et, dans la plupart des cas, cette méthode est juste moins utiles que ses flammes normales...

Mais tout à coup, le cheminement se termine, et une goutte, une unique goutte d'âme passe à travers le dédale, et, alors que les flammes mourantes la consument, soudain...
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Jeu 27 Sep - 21:17

L'explosion.

D'une brutalité sans égale, elle fait trembler le monde d'encre de toutes parts, alors qu'une nuée de flammes blanches dévore brusquement jusqu'à la moindre parcelle de ténèbres. Le sol se dérobe sous les pieds de Ban, et il se sent instantanément chuter, aveuglé par ses propres flammes, et à demi assommé par la puissante détonation qu'elles ont provoquée.
Il est en droit de se demander s'il est toujours vivant. Il est en droit de croire qu'il ne l'est plus. La douleur de son âme et de corps blessés lui donne un semblant de réponse, et alors qu'il chute au coeur d'une tache blanche, sans surface ni reflet, il se surprend à penser qu'il n'en a pas fini avec la vie. Est-il encore capable d'utiliser ses flammes pour ralentir sa chute? Et même s'il pouvait remonter, où irait-il?
L'endroit est vide, totalement vide, probablement sans fond et d'une blancheur immaculée. Ban ignore tout de ce lieu, jusqu'à sa nature. Et s'il n'y avait aucune sortie...
Une main armée de griffes sombres entoure soudain son poignet, le stoppant net. De lourdes ailes enflammées le stabilisent, alors qu'une paire de rubis cerclés de noir le fixent sans émotion.


"Tu n'y es pas. Pas encore."


D'une brusque impulsion, sans que cela semble lui demander le moindre effort, Keyshan propulse Ban vers le haut, lui redonnant de l'altitude. Le pirate monte, et monte encore, à toute allure, à tel point que la créature n'est bientôt plus qu'un minuscule point noir en-dessous de lui, qui s'éloigne peu à peu.
Ban n'est pas idiot. S'il a déjà chuté, c'est qu' il existe une gravité, et elle finira par le rattraper!
Et là, en-dessous de lui, s'est soudain formé un sol à l'apparence bien solide, qui semble tout prêt à le réceptionner. Le pirate constate qu'il s'en éloigne toujours, mais de moins en moins vite, et à une telle hauteur...


'Ne retombe pas."
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Ven 28 Sep - 19:00

Le pirate utilise ses flammes pour se stabiliser, et utilise des flammes normales pour se projeter en l'air, comme un réacteur.

Néanmoins, il sait d'instinct que ça ne suffira pas. Il s'épuisera avant d'avoir atteint quoique ce soit. Alors il se concentre, cherchant une solution. Entre temps, son "réacteur" lui a permis d'atteindre une vitesse de croisière, ce qui lui permet de garder une certaine propulsion alors qu'il coupe les gaz. Il dirige sa main vers le sol, en dessous de lui, visant d'instinct la position de Keyshan.

Mais non, j'essaie pas de l'achever, c'est juste le meilleur moyen pour garder ma direction... Si si. Je le jure.

Mais simplement tirer l'explosion blanche ne suffira pas, il ne gagnerait presque pas de propulsion. Il doit la faire exploser presque sous son nez. Ce qui risque bien de le tuer, pour le coup. Mais il n'est pas limité à une seule explosion.

Alors qu'il joint se mains vers le sol, il sent le degré d'accumulation d'énergie diminuer. Visiblement, alimenter deux attaques à la fois augmente le temps de préparation nécessaire à l'attaque au lieu de diminuer la puissance. Logique, mais le timing n'en devient que plus chaud.

Il se souvient encore de l'entraînement dantesque qu'il s'était infligé pour parvenir à contrôler les explosions de ses flammes, il y a bien longtemps. Juste trois commande. Trois commandes ça devrait le faire.

Enfin, alors que son impulsion se termine presque totalement, les deux braises se manifestent.

Le pirate n'a vraiment pas envie de savoir ce qui se passe si l'une bouffe l'autre, donc il les écarte immédiatement, en envoyant une vers le sol, mais qui s'arrête non loin du pirate. Il tient le bras qui contrôle la seconde explosion, alors qu'il envoie ses trois ordres.

Expansion.

Explosion.

N'EXPLOSE PAS !!!

Suivant les ordres à la lettre, la plus proche de lui gagne en taille, bien qu'elle n'augmente pas en puissance, mais devenant assez grande pour devenir un bouclier entre lui et la seconde braise, qui explose conformément aux ordres.

Le dernier ordre est le plus délicat, Ban doit maintenir la seconde braise dans cet état, de sorte à ce qu'elle ne lui explose pas à la gueule, manquant de le tuer.

Normalement, la force explosive de la première braise doit être suffisante pour le projeter vers le ciel, alors que la seconde l'empêche de crever.
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Mar 2 Oct - 21:11

Ban repart de plus belle, montant toujours plus haut sans pour autant pouvoir contrôler sa vitesse, ni même sa trajectoire. Il le pourrait, s'il ne maintenait pas le bouclier, mais le sentiment d'une nouvelle menace, imminente, l'empêche de le laisser se dissoudre. Les flammes dévorent lentement son énergie, il se sent faiblir, mais tient toujours le cap, mu par une absurde volonté.
Tout autour, la blancheur immaculée des lieux est entachée par les ténèbres, qui regagnent peu à peu du terrain, jusqu'à redevenir omniprésentes, affolant de nouveau la perception de Ban. Il a soudain la sensation d'avoir été figé dans le noir, mais l'air lui bat toujours les joues, alors que son bouclier semble chercher à illuminer tout ce qui l'entoure.
Pourtant, cela ne dure qu'un temps.
De nouveau, la gravité semble chercher à le retenir, et il se sent ralentir, très nettement, presque jusqu'à l'arrêt.
Alors que la peur de la chute s'insinue doucement dans sa poitrine, un éclair bleu surgit soudain de nulle part, et c'est une mer de glace qui s'étend bientôt sous lui, grandissant à toute allure, formant une croûte compacte et intensément lumineuse sur laquelle il peut poser les pieds sans risque. Maintenant toujours son bouclier en place, sentant une étrange perturbation dans le monde qui le tient prisonnier, il remarque bien vite qu'il n'est pas le seul à l'avoir fait.
Non loin de lui se tient une silhouette qu'il ne connaît que trop bien, simple et sans artifice: celle de One. A ses côtés se dessine l'ombre d'un autre homme, dont les vêtements noirs se confondent avec l'environnement, à l'ombre de trois paires d'ailes immaculées. Sous bien des angles, il ressemble à Keyshan, mais son allure altière, ses yeux d'ambre et sa chevelure grise le différencient clairement du reyo.
Ce dernier, toujours sous sa forme monstrueuse, ne tarde pas à apparaître derrière Ban, silencieux comme une ombre, et un discours muet débute, auquel le pirate n'est pas convié. C'est à l'expression vaguement changeante des protagonistes qu'il devine qu'un bon nombre de choses sont en train de se dire à son insu, des choses qui pourtant le concernent...A en juger par les regards mauvais que lui lance régulièrement One.
Le pirate comprend bien vite que même s'il était capable de s'immiscer dans leurs pensées pour saisir ne serait-ce qu'une bribe de conversation, le sens de leurs mots lui échapperait. En effet, Keyshan ne tarde pas à parler à haute voix, dans une langue étrange aux sonorités troublantes, que Ban n'a d'ailleurs jamais entendue. One lui répond, le visage de l'autre homme se ferme, son regard doré se durcit, ses poings et ses épaules se contractent. Le ton de Keyshan gagne en hargne alors qu'il parle de nouveau. C'est à croire qu'ils sont sur le point de s'entre-déchirer, mais quand Ban s'attend à les voir bondir l'un vers l'autre, une horrible sensation d'être aspiré de l'intérieur le saisit, et il se retrouve subitement, simplement, dans le cockpit de son vaisseau, là où quelques instants plus tôt il parlait avec le reyo.
Face à lui, un garçon d'une douzaine d'années aux cheveux blonds et au regard turquoise le fixe avec colère, grossièrement bâillonné et saucissonné, portant autour du cou une pancarte où est inscrit: "J'en ai pas fini avec toi le nain."
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Ven 2 Nov - 5:07

Et soudain, Ban comprend.

La sensation est, pour ainsi dire, très clairement désagréable.

Quand il se sent ré-aspiré vers le monde physique, ou, plus précisément, quand le choc alors que sa conscience et son corps se retrouvent enfin se réverbère dans ton son être, à cet instant précis, Ban comprend. Pas tout, pas tout de suite, mais il comprend.

C'est comme si une partie de son être habitait dans cette dimension, comme s'il prenait conscience d'une partie de lui-même qu'il n'avait jamais remarqué auparavant. Et ça lui permet de comprendre ce qu'il vient de voir. Et ce qu'il a vu toute sa vie. Enfin, il est capable de lier les différents points de sorte à faire apparaître le dessin, complexe, qui s'est formé autour de lui.

Merde.

Je viens de traiter... L'aut' con au nom imprononçable... Le "Créateur"... De BIATCH...

Et j'ai survécu...

Putain, je m'aime...

Et il rit, d'un son clair et joyeux.

Et c'est à ce moment précis qu'il se rend compte que quelque chose ne va pas. Il s'arrête, paniqué, se regarde, cherche la bandeau sur son oeil, regarde autour de lui et...

Estomaqué, regarde le garçon avec un air parfaitement surpris.


"Bordel... Mais t'es qui, toi ?"

A l'instant où ces mots quittent ses lèvres...

Des souvenirs qui ne sont pas les siens remontent en lui.


"Le 'tit reuf à Danny !"

Avec un grand sourire, il le dé-bâillonne, avant de s'arrêter de nouveau.

"Mais ça m'explique pas ce qu'tu fous dans mon vaisseau ! Attend... Y'a marqué quoi sur cette plaque ? "J'en ai pas fini avec toi le nain...?!" Mais quel abruti ! Rhah mais ça devrait être interdit de posséder autant de pouvoir quand on est aussi con ! Je suis censé faire quoi moi maintenant ?!"

Il laisse sa tête tomber en avant et soupire fortement.

"Putain... Je vais jamais y arriver..."

Il soupire de nouveau en se frottant son épaisse chevelure.

"Bon... On va commencer par la fin, si tu le veux bien. Le CONNARD qui t'a kidnappé s'appelle Keyshan. C'est un connard. Un connard diablement puissant. Si tu veux un ordre d'idée, je ne sais pas comment il a fait pour t'amener ici, mais il aurait pu annihiler toute la flotte dans laquelle tu étais, ou même détruire la ville dans laquelle tu te trouvais sans le moindre mal et en claquant des doigts. Et tes pouvoirs seraient complétement inutiles face à lui. Je ne bosse pas pour lui et il ne bosse pas pour moi, mais il a un besoin vital que je mène à bien ma mission actuelle, donc il t'a amené à moi. Moi c'est Ban, Midô Ban. Pirate. Tu es actuellement sur mon vaisseau, le Pigeon Century. Tu bosses pour le général Nekekkettara, non ? Alors tu as du entendre parler de moi sur certains coups... Et certains rapports comme quoi j'ai été vu en présence de ta soeur, Danny. Oui, je sais, son nom c'est Daniela, mais elle déteste que je l'appelle comme ça... On a bossé ensemble un moment mais... Ses pouvoirs ont barré en vrille et elle s'est téléporté quelque part... Je ne sais ni où ni quand. Et on est assez proches pour que quand elle et moi nous sommes retrouvés à Lon-Sicon, sur cette plage non loin de Veredis, devant la tombe de votre père, elle m'a parlé des plaques. L'ordinateur de bord de mon vaisseau a déjà les informations de sa plaque. Si on y entre la tienne, on va pouvoir la retrouver. Je ne cherche en rien à lui nuire, au contraire, je suis un des très, très rares êtres vivants qui lui veulent du bien en ce monde. Tu as déjà vu les pouvoirs de ta soeur barrer en vrille, non ? Si oui, alors tu sais à quel point cette situation est dangereuse pour elle. Ca, et sa très claire tendance à chercher à s'auto-détruire... Enfin, je pourrais parler d'elle pendant des heures, ça avancerait pas nos affaires. Hm ? Je suppose que tu te demandes pourquoi je monologue au lieu de te détacher ? Parce que j'ai bien peur que la seconde où je te défais tes liens, tu me traiteras d'abruti, ne croiras pas un mot de ce que je t'aurais dit, utiliseras ton pouvoir, me colleras une droite et chercheras à te barrer. Petit problème, il y a trois mutants particulièrement puissants sur ce vaisseau. Je suppose que tu n'as jamais rencontré de pouvoirs capables de pénétrer ta défense, n'est-ce pas ? Sinon, tu ne serais certainement plus en vie... Toujours est-il que JE suis capable de passer outre ta défense, les deux autres mutants aussi, JE suis surentraîné et capable de descendre à mains nues n'importe quel autre mutant, des Pyros, des Horusiens... Bref, tu vois le topo. Et les deux autres mutants ? Aussi. Par contre, je n'ai aucune intention de te blesser, de quelque manière que ce soit. Les deux autres mutants ? Si. Honnêtement, je les adore, mais ce sont des putain de psychos qui seraient foutus de te fumer en essayant de t'arrêter. Et ta soeur ne me le pardonnerait jamais si il t'arrivait quelque chose. Toute cette affaire a barré en vrille à cause de ses conneries, mais à la base, elle voulait te revoir, et c'est pour ça qu'on est partis te chercher. Avec son petit voyage spatio-temporel de mes deux, je me retrouve à avoir besoin de toi pour la retrouver avant les autres connards. Alors tu imagines l'ironie si jamais je la retrouve et que j'aie à lui annoncer que son frérot a fait le con et qu'elle est maintenant enfant unique ? Crois-moi, je crois que ça ne lui plairait pas énormément. Oh, bien sûr, je pourrais toujours m'occuper de toi moi-même, mais pour te neutraliser, je devrais soit utiliser mes pouvoirs, soit devenir très, très créatif. Et je n'ai pas envie d'être "créatif" à l'intérieur de mon propre vaisseau. Et mes pouvoirs ? Contrairement à ceux de ta soeur, ils ne sont pas particulièrement uniques, ou même puissants, ils sont comme les tiens, une simple évolution liée au Chaos du monde. Sauf que personne ne guérit de mes flammes. Jamais. Mes flammes te dévoreraient, petit. Et elles ne s'éteindraient que quand il ne restera plus de toi que cendres. Et je ne suis pas sûr que Danny aime que son frère se fasse estropier non plus. Donc on va devoir discuter un peu tous les deux dans cette position. Ceci étant dit... Je t'offre une clope ?"

Depuis un moment, Ban a l'étrange sensation d'oublier quelque chose, mais il n'arrive pas à mettre le doigt sur quoi.
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Ven 23 Nov - 16:58

Au fur et à mesure que Ban lui parlait, le gamin débâillonné semble avoir retrouvé son calme.
C'est tout naturellement, et sans expression particulière, qu'il dégage les mains de derrière son dos, et les avance vers son col, les liens ballotant autour de l'un de ses poignets. Sacré noeud, dont seul un être très agile aurait pu se débarrasser! Keyshan n'avait-il pas dit au pirate sur quoi il risquait de tomber?


"Si c'est juste la plaque que tu voulais, pas la peine de me menacer!"

Le garçon tire une chaîne de sous le col de son uniforme un peu trop grand, la passe autour de sa tête et la lance à Ban, qui rattrape calmement une plaque parfaitement identique à celle de Danny.
Il jette ensuite un bref regard vers le SAS.


"Faut que j'prenne l'air, alors c'est bon, j'peux sortir? Ou tes gorilles vont me sauter dessus dès que j'vais mettre un pied dehors?"

Ses yeux reviennent effrontément heurter celui du pirate. Le gamin ressemble vraiment à sa soeur aînée, la même flamme révoltée brûle au fond de son regard azur, mais il est clairement plus sûr de lui que Danny, probablement grâce à son don. Ban peut deviner sa nature bornée et espiègle, ainsi qu'une probable mais fâcheuse tendance à la machination. Encore une sale petite plaie de calculateur...Sauf que celui-ci ne doit pas avoir plus de 14 ans. Ça promet!

"Si tout le monde la joue soft, je serai pas contrariant. T'as ma parole."

Il joue franc-jeu, il n'y a aucun doute. S'il a réellement été au service d'un Grand Général de l'Empire, il a forcément croisé Andante au moins une fois. Son esprit malin aura fait le rapprochement entre les yeux du destructeur, et le seul qu'il peut voir de Ban, et il n'a pas l'air prêt à vouloir risquer sa propre peau tout de suite pour s'enfuir.
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Sam 24 Nov - 13:17

"Je ne te menace pas, gamin. Je t'explique la marche à suivre pour que ton bref séjour parmi nous se finisse sans encombres."

Le pirate range la clope qu'il allait donner au gamin, et se lève jusqu'à son bureau.

Il cherche pendant un moment, mais ne trouvant pas d'holo-projecteur, il sort un bout de carton auquel il accroche une ficelle par deux trous éloignés, et gribouille quelque chose, avant de passer la pancarte autour du cou du gamin et de la laisser retomber sur sa poitrine.

Il regarde un moment son travail. La pancarte lit :

INVITE
Pas taper.
Ban.


"Ca devrait faire l'affaire. Tu peux y aller. Evite de faire des conneries, pas question que j'aille retrouver ta soeur sans toi. Elle sera contente de te revoir. Moi je reste ici... J'ai besoin d'un peu de temps... Pour retrouver mes esprits, je pense..."
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Sam 24 Nov - 14:50

L'enfant se lève, avec un gros soupir de lassitude. Il a vaguement regardé sa deuxième pancarte de la journée, en haussant un sourcil, mais ne se formalise pas des manières des uns et des autres. Passer pour un idiot lui semble parfaitement égal.

"Ouais, c'est ça. J'm'appelle Soren si jamais tu comptais pas poser la question. J'imagine que ma soeur te l'avais déjà dit, mais bon, quand on est poli on se présente soi-même, en général."

Il se dirige tranquillement vers le SAS, s'arrêtant juste avant de passer la première porte.

"Ah, et au fait. J'ai jamais dit que, moi, je serais content de la revoir."

Et le voilà sorti, sifflotant un petit air décontracté.
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Sam 24 Nov - 16:25

"Pourquoi vous faîtes tous chier avec vos histoires de familles..."

Le pirate soupire en s'allongeant sur sa couchette. Alors que l'odeur du tabac emplit la pièce, il se sent redevenir lui-même, petit à petit, comme s'il remettait sa paire de chaussures préférée.


"Bla bla bla, ma gamine, bla bla bla, mon pôpa, blablabla ma soeurette, blablabla mon frérot... Y'a pas une putain de famille heureuse dans la galaxie, merde ?"

Il ferme les yeux, alors que les odeurs familières lui reviennent petit à petit.

L'odeur de Lei est encore sur les draps. Doucement, il inspire, puis expire, avant d'inspirer de nouveau.

Les occupantes successives lui reviennent en mémoire.

Et un doute lui vient.

J'aime un faible pour les jolies filles ?

D'aussi loin que remonte sa mémoire, il les voit tantôt souriantes, tantôt hurlantes, de plaisir ou de douleur, mais, leurs traits déformés ou harmonieux, il ne voit en elles qu'une beauté. Imparfaite, parcellaire, mais adorable.

Doucement, en un souffle, les mots, les noms, glissent sur ses lèvres, il ne les prononce presque pas, les souffle, pour se souvenir de l'effet que ces noms produisaient dans sa bouche.

Ah.

Elles aussi, avaient plus de problèmes que de poils.

"Je fais chier avec ma famille, moi, peut-être ?"

Avec un dernier souffle, il se plaint, mais déjà, le sommeil cherche à le prendre.

Un vide affreux se fait ressentir, alors qu'il se laisse emporter.

Il aimerait retrouver Danny, allongée contre lui, au réveil. Mais plus que tout, il aimerait retrouver l'une d'elles, une de ses compagnes.

Oh, il aimerait tellement...

...

Un ronflement se fait entendre.
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Sam 24 Nov - 21:33

Cette nuit, il la partagera avec Danny. Non, pas la Danny qu'il aimerait revoir, pas la jolie blonde trop impulsive qu'il a été habitué à côtoyer, mais l'autre, celle aux yeux d'ambre, qu'il a rencontré en rêve.
Encore le même rêve.
La ville sans relief, les silhouettes sans visage, et au loin, à contre-courant, la chevelure blonde qui s'éloigne, ignorant ses hurlements d'appel, puis le message funèbre qu'elle lui délivre devant l'ombre inquiétante qui paraît les guetter tous les deux...
Il y a quelque chose de différent cette fois. Au-delà de l'horreur qui ne devrait pas le faire trembler, mais qui pourtant le terrifie jusqu'au plus profond de sa chair, une petite voix claire fredonne une chanson qu'il a entendu un soir, dans un bar renommé de Lexos. Et elle chante, et chante encore, et le visage serein de la blonde aux yeux d'or se fend d'un beau sourire, teint de douceur et d'indulgence, qui le tire immédiatement du sommeil.
Il sait qu'il lui faudra un moment avant de retrouver son souffle et son calme, avant de se retrouver lui-même. Dehors, il fait déjà jour, son sommeil a du être profond.
Pinko est là, assise non loin du lit, elle fixe le pirate d'un regard perplexe, et les deux morceaux de bois qu'elle serre au creux de ses paumes cessent de l'amuser pendant un instant.


"Les rêves c'est pas la réalité. Ça sert à rien d'avoir peur."

Elle se redresse, lâche les morceaux de bois, et se rapproche du lit, collant ses deux joues au creux de ses paumes, et ses coudes sur le matelas.

"C'est Haru qui me l'a expliqué. Mais ici, tout le monde a peur...Parce que tout le monde pense trop, et tout le monde se souvient, alors c'est comme si c'était vrai. Hamani dit qu'il faut accepter, que quand on accepte ce qui est vrai, on a plus jamais peur. Moi j'ai plus peur. Alors pourquoi t'as peur, toi?"

Mais avant que Ban ait vraiment le temps de comprendre de quoi elle parle, la voix de Hawk s'élève dans le couloir.


"Pinko, tu as fini?!"

Elle se redresse d'un bond, courant droit vers la porte.

"Oui! J'arrive!"

Et les couettes blanches disparaissent derrière elle dans le couloir, alors qu'elle court vivement vers le cockpit.
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Dim 25 Nov - 0:17

Ban la laisse partir avec un sourire absent.

Etrangement, il pense que c'était précisément le réveil dont il avait besoin.

Tranquillement, il se lève, réunit les affaires et se dirige vers un panneau. Il glisse le doigt vers le bouton et s'arrête au dernier moment.

Sur le panneau métallique, il voit son reflet, mais pas son image. Il n'est pas encore réveillé. Pas encore tout à fait. Il le sera bientôt. Et bientôt il devra utiliser les objets qu'il a réuni.

Mais pas tout de suite.


D'abord, il doit répondre à Pinko. Pinko qui est partie, Pinko qui a très probablement déjà oublié ce qu'elle lui a dit. Mais il doit lui répondre. Il doit clarifier ce point.

Avant que son image ne devienne nette.

"J'ai peur. J'ai peur parce que ce que je ressens est vrai. Parce que je comprends ce qu'ils peuvent ressentir. Je comprends que nous sommes des rouages. Nous tournons tous dans notre sens particulier et... Moi qui suis un simple autre rouage ne peut les forcer à tourner dans un autre sens. Nous nous entrechoquerons, nous nous détruirons, si nous sommes incapables de tourner dans le même sens. Et... Si elle veut tourner dans un sens, et moi dans l'autre, je ne pourrais que l'accepter ou la détruire. J'ai peur. J'ai peur de perdre ce que je désire. Et cela, quelque soit ce que je fasse. Que je réussisse, que j'échoue, rien n'y fera. Je ne peux sauver personne contre leur gré. Je ne peux régler aucun problème... Je ne peux que détruire. Alors j'ai peur. J'ai peur de la retrouver. J'ai peur... De voir vers quel sens elle tourne. Et pourtant... pourtant... Pourtant ! Je ne peux pas abandonner. Abandonner sans avoir ne serait-ce qu'essayé. J'ai peur... Parce que j'ai quelque chose à perdre. Parce que j'ai trouvé quelque chose sur quoi je ne puisse compromettre."

Il ferma les yeux.

Et appuya sur le bouton.

Le panneau s'inversa, révélant un miroir.

Dans quelques instants, il rouvrirait les yeux.

Il n'avait pas peur. Il n'avait plus peur.

Il se mordit la lèvre.

Il n'avait plus peur de personne.

Qu'ils viennent, dieux et démons ! Qu'ils viennent, êtres supérieurs et masses informes ! Qu'ils viennent, destins et fatalités ! Qu'ils viennent ! Qu'ils viennent avec leurs échiquiers ! Leurs pions ! Leurs plans ! Leurs rouages ! Leurs intellects si supérieurs ! Qu'ils viennent ! Qu'ils viennent tous ! Son âme brûlera jusqu'à la dernière goutte mais...

Que le temps en soit témoin, il se foutait comment le jeu finissait, qui survivrait, qui gagnerait cette partie ! Mais sa reine. Sa reine blanche. Sa reine blanche resterait sur le plateau. Personne ne la prendrait. Personne ne lui prendrait. Et pourquoi SA reine ? Ses reines ! Qu'ils aillent se faire foutre avec leurs plans et leurs Essences ! Ses Reines n'appartenaient qu'à lui ! Ses Reines étaient SES Salopes. Et personne. Personne. Personne ne s'emparait de ses Salopes. Personne ne ferait pleurer ses Salopes. Ses Salopes... Ses...

Mes Salopes...

"Bein moi ma Salope elle sera heureuse !"

Proclame une voix au fin fond de son esprit.

Moi mes Salopes elles seront heureuses !

Répond son esprit. Il le décide. Il le jure.

Il rouvre les yeux.

Et Ban lui sourit de toutes ses dents de son sourire tellement carnassier.

...

Une douche, une clope, une chemise ouverte sur ses pectoraux, ses cheveux longs et légèrement cuivrés rejetés en arrière, un bandeau sur l'oeil et une paire de lunettes noires sur le bandeau. Et Ban retourne vers la salle commune.
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Mar 27 Nov - 20:16

"A, b, c, d, f...
-Hola, hola, tu t'égares jeune fille, il en manque un.
-Mais non!
Réfléchis un peu."

Alors que Hawk s'évertue à enseigner quelques vagues notions de lecture à Pinko, tous deux étant installés autour de la table, Soren, lui s'est assis sur le plan de travail de la cuisine, et balance les jambes dans le vide tout en les écoutant parler. Lorelei, quant à elle, est probablement en train de trafiquer l'électronique du vaisseau, comme à son habitude. C'est en tout cas ce que ne tarde pas à confirmer Jacky à son maître.


"Vous tombez bien, capitaine, nous sommes en train de régler les derniers détails avant le départ. Il est de mon devoir de vous signaler que plusieurs pièces sont défectueuses: bien que leur état ne mettent pas en danger l'intégrité du vaisseau, il faudra songer à les faire changer au plus vite. La check-list est en cours d'enregistrement."

Sifflotant gaiement, le droïde s'éloigne vers l'arrière du vaisseau, une pince coupante dans une main, et une volée de câbles dans l'autre. Il ne s'était jamais montré aussi zélé auparavant...

"Nous serons prêts à décoller dans une vingtaine de minutes si vous le désirez! Cela vous laisse le temps de prendre un café!"

Sans rien ajouter, il disparaît dans le couloir.


Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Mar 27 Nov - 20:39

Le pirate se frotte les yeux.

"Lorelei, t'as bidouillé mon droïde pendant que j'avais les yeux fermés, je suppose..."

Il va chercher une commande et envoie effectivement au droïde de préparer le vaisseau pour le décollage aussi vite que possible.

Cela fait, il va se chercher un café.


"Ah, Pinko, , ne t'aide pas des lignées Rehorith pour retenir l'alphabet, sinon tu vas avoir des trous."

Et il s'asseoit tranquillement, la tasse de liquide brûlant entre les mains.

Le pirate sortit une clope et son briquet mais ne l'alluma pas. Il aimait le goût du tabac mêlé au café, mais il voulait dans un premier temps profiter de son petit café matinal. Il avait un certain nombre de choses à l'esprit.


"Bon. Grâce à la participation de notre invité, Tit'reuf, on a enfin les éléments qu'il nous faut pour récupérer Danny. Alors on va faire très exactement là. Comment, vous me demandez ? Hé bien on va commencer par se mettre en orbite et, grâce à notre joli petit radar, scanner la planète au cas où notre blonde préférée serait juste sous notre pif depuis presque deux jours. Sinon, on va se rapprocher de la balise la plus proche et tenter de scanner le système. Si ça foire, ou qu'on ne peut pas scanner certaines planètes, alors on s'amusera à les vérifier manuellement en nous mettant dans leur orbite. Si elle n'est pas dans ce système, on saute sur le plus proche et on recommence la manoeuvre. Le but est de la retrouver le plus vite possible, pour ça, il faut agir vite, mais sans précipitation, alors on va être méticuleux. Il s'agit également d'être discret. Dans la mesure du possible, tentez de garder le silence radio. Décollage d'ici vingt minutes, enfin, si tout se passe bien. Des questions ?"
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Hawk McKinley le Sam 22 Déc - 10:43

Sans les explications de Keyshan, Hawk n'aurait probablement pas digéré le comportement que Ban avait eu la veille, mais le "reyo" s'étant montré responsable -lui- l'humain s'était remis de sa déconfiture. Enfin presque. Après tout, il restait les problèmes Lorelei, Naïra et Danny...Qui lui tapaient légèrement sur les nerfs! Pas dans le mauvais sens du terme, en fait, mais l'on aurait pu dire qu'il subissait beaucoup trop de stress depuis quelques jours...Et ça ne sonnait pas vraiment glorieux! Le retour à la vie normale était peut-être plus difficile qu'il ne voulait bien l'avouer. Peut-être contenait-il trop de violence depuis sa sortie de la Mine...Peut-être commençait-il tout juste à ressentir un véritable manque...Peu importait, il n'avait d'autre choix que de vivre avec tout ça, et il préférait se trouver d'autres excuses.
Prenant son mal en patience pendant la matinée, alors que le capitaine tordu du vaisseau encore plus tordu à bord duquel Hawk avait eu le malheur de s'engager, il s'était attelé un moment à réparer ses propres erreurs sur le Jet, ce qui avait eu le mérite de le détendre un peu, et puis Pinko avait fait une petite baignade dans une flaque de boue nauséabonde, et il avait été obligé de s'en occuper. Ah, les gamins...
A ce sujet, il était plutôt méfiant vis-à-vis du petit dernier. Frère de Danny ou pas, ce Soren avait le regard d'un sale gosse. Un sale gosse manipulateur, saboteur, et pas franchement aimable! Autant dire qu'il comptait bien le surveiller! Même si c'était plutôt Soren qui le surveillait, lui, depuis son arrivée. Très agréable!
Bref, quand Ban, fit -enfin- son apparition, Hawk était tranquillement en train de faire réciter son alphabet à Pinko. L'intelligence étant l'ennemi de l'esclavage, il pouvait au moins lui accorder un peu de temps pour enrichir ses connaissances!
Et puis le pirate se mit à déblatérer des conneries à propos des plaques et du terminal, et il mit quelques instants à se souvenir d'un détail important: le gamin n'était pas là lorsque Hawk avait fini de réparer le terminal et expliqué son fonctionnement à Danny.


"Si tu ne passais pas ton temps à dormir, fiston, tu saurais déjà qu'on ne devrait pas avoir besoin d'écumer la galaxie à bord de ton tas de boue pour la retrouver. "

Il tendit une paume ouverte à Ban.

"Donne-moi la plaque de Soren, je vais te la retrouver, ta princesse."

Cynique, lui? Pas du tout. Juste un peu fatigué. Il ne comptait pas expliquer à cet imbécile de forban comment fonctionnait le terminal. Il n'avait qu'à être là la première fois! Il n'avait qu'à pas passer son temps à jouer au brave, à vider ses batteries, puis à roupiller pour les recharger! Alors tant pis pour lui s'il n'y comprenait rien. Sans donner la plaque à Hawk, il ne retrouverait pas Danny. Quoi que...L'humain était bien capable de la lui prendre de force, tout aussi concerné par la disparition de la blonde que son amant lui-même.
Dans tous les cas, le résultat était le même. Il suffisait qu'on le laisse faire sa part du boulot. Et sans broncher!
Hawk McKinley
Hawk McKinley

Messages : 117
Points : 127
Date d'inscription : 20/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Sam 22 Déc - 11:49

Le pirate haussa les épaules et sourit. Hé bah bordel, pour une fois que la technologie marchait mieux que prévu ! C'était pas lui qui allait s'en plaindre !

"Parfait mon vieux, ça va nous faire gagner un temps fou ! Bon, changement de plan, on décolle quand Hawk a fini son bidouillage qui va bien nous arranger la vie, avant de mettre le cap sur Danny. Quelqu'un d'autre a de bonnes nouvelles ? Autant me les dire maintenant, ça m'évitera de recracher mon café de surprise !"

Les choses qui se passent mieux que prévu, lui il adore, mieux, il en redemande. Allez, une petite bonne nouvelle, ça leur arracherait pas la langue. Allez, quelqu'un ? Non ? Oh, un petit truc positif, trois fois rien, allez, je sais que vous en êtes capables ! Non ? Dernier avertissement avant que je ne me prenne une gorgée de mon petit café...
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Sam 22 Déc - 13:18

Visiblement, les bonnes nouvelles seront pour une autre fois. Alors que Pinko semble durement réfléchir, Soren hausse mollement les épaules.
C'est en marmonnant quelque chose au sujet de "vieux", que Hawk laisse un instant la rehorith seule, le temps de récupérer le terminal, avant de se réinstaller à table. Il ne met pas longtemps à l'activer et à commencer ses recherches, ciblant d'abord les endroits les plus peuplés de la galaxie. Une chance qu'il ait fait partie de la coalition et qu'il ait bonne mémoire: sans ses connaissances des coordonnées planétaires, la fine équipe de Ban ne serait pas allée bien loin!
Le temps pour le pirate de boire son café, puis de vérifier l'état du vaisseau, et l'humain ne tarde pas à pousser une brève exclamation:

"Génial!
-T'as retrouvé Danny? Demande Pinko en faisant les yeux ronds devant l'écran du terminal.
-Elle est sur Mehubel -Sari, du côté D'Anahubel. Sa localisation sera plus précise une fois qu'on s'en approchera.
-J'aurais pu le deviner sans ce machin." Déclare calmement Soren, en descendant du plan de travail.

Personne ne relève, et c'est tant mieux: le moment n'est pas aux disputes futiles, mais bel et bien au grand départ.
Lorelei, qui vient des les rejoindre, file s'asseoir dans le fauteuil du co-pilote, aussi silencieuse qu'à l'accoutumée.
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Sam 22 Déc - 14:34

Le pirate sourit en voyant Lorelei prendre sa place.

Sa place.

Mais c'est qu'elle revendique son espace, la petiote !

C'est en ricanant que Ban prend à son tour sa place de capitaine et commence à s'activer, enclenchant les mesures de préparation pour le décollage. D'abord un tit check-up du vaisseau, des changements que Lorelei a apporté... Eteindre les fenêtres d'alerte...


"Ooooookay ! A vos places tout le monde ! Vous avez entendu notre destination aussi bien que moi et j'ai fait mes exercices de diction en me levant, alors je compte pas recommencer de si tôt !"

Le pire, c'est que c'était parfaitement vrai.

"Paré au décollage, mauvaise troupe (et Tit-reuf kidnappé) ? Alors c'est partiiiiiiiiiiiiii !"

Enfin... J'espère.
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 5 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum