Forêt de Melien

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Mar 3 Juil - 21:38

Le pirate, n'ayant ni informations pour chercher ce crétin de Hawk, ni ayant les capacités physiques suffisantes pour s'y mettre, de toute manière, se contente d'allonger Lorelei dans son plumard, sort la trousse de soin et les onguents et commence à s'occuper d'elle, lui posant un doigt sur les lèvres avant qu'elle ne formule une objection.

"Ta régénération sera plus rapide si les blessures sont traitées et refermées, les onguents diminueront la douleur durant tout le processus et ton père préfèrera énormément te voir en bon état. Ferme les yeux et repose-toi, d'accord ?"
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Mer 4 Juil - 11:10

Lorelei ne suit pas immédiatement les recommandations de Ban, le fixant comme toujours d'un regard étrangement sauvage. Au bout de quelques secondes, elle déclare:

"Tu sais, je crois qu'en ce moment, mon père préfèrerait énormément ne pas me voir."

Un sourire tristement amusé s'empare de ses lèvres un court instant, puis elle baisse les yeux vers ses deux paumes ouvertes. Peut-être est-ce la fatigue, mais ses émotions transparaissent vaguement sur ses traits, moins masquées par l'habituelle colère qui les dirige. Si le pirate la regarde, il peut y lire contrariété, doute, et incompréhension.

"J'en savais rien...Pour la télékinésie..."

Elle repose les mains sur son ventre, calmement, puis laisse sa tête s'enfoncer dans l'oreiller, et après un silence, ferme les yeux.


"Je sais pas comment j'ai pu la contrôler....C'était si...Naturel. C'est peut-être...Ce truc...Sur Venori...Le Cercle...Peut-être..."

Peu à peu, sa voix s'éteint. Ses derniers mots sont un murmure, alors que ses muscles se décontractent et que sa respiration se fait plus profonde, tout comme le sommeil qui la gagne. Comme un animal veillé son frère, elle paraît paisible.
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Mer 4 Juil - 12:08

Le pirate lui crasse doucement les cheveux alors qu'elle s'endort paisiblement, puis se retourne, s'adosse au lit et commence à traiter ses propres blessures, tout en réfléchissant aux paroles de Lorelei.

Et en se demandant si elle fait des bruits à la con quand elle dort...
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Mer 4 Juil - 21:33

Mais même après de longues minutes, Lorelei est aussi immobile et silencieuse qu'une morte.
Le calme à bord du pigeon Century était devenu si inhabituel que l'écran du pc de Ban le surprend en s'allumant soudain, affichant le visage joyeux d'Irya.


"Y a quelqu'uuunnnn? Wouhou! Mais pourquoi j'ai pas d'image, moi!? Allô? Ban?"

Le sommeil de Lorelei est si lourd qu'elle ne bronche même pas, malgré le fait que la nadris s'égosille dans les enceintes du pirate.

"Mais qu'est-ce que c'est que ce relai complètement nul!? J'y vois rien!"
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Mer 4 Juil - 23:22

Le pirate prend tranquillement son casque, se collant devant son écran, et activant l'image, toujours en cachant Lorelei, bien sûr.

"Je te reçois 5 sur 5 Irya. Alors qu'est-ce qui me vaut l'honneur de cet appel ? A moins que je te manque tellement que tu ne puisse plus passer deux jours sans me contacter..."
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Jeu 5 Juil - 12:10

"Whaaa, tu reviens de loin! T'as pas l'air tout à fait dans ton assiette! Pourtant il vaudrait mieux que tu sois bien reposé pour ce que j'ai pour toi!"

Elle sourit joyeusement en brandissant une micro-puce de couleur bleu nuit.


"Tadaaam!"

Après quelques courtes secondes:

"Ben quoi? Fais pas cette tête! Tu voulais des infos sur Danny, non? Ben voilà, j'ai carrément trouvé mieux!"

Elle pointe le petit objet de l'index.

"Ca, c'est une puce neurale! Maître Ender est loin d'être idiot: ses connaissances n'ont pas de prix et il le sait. Alors pour permettre à ses alliés d'en profiter s'il venait à passer l'arme à gauche, il a fait des neurosaves! L'idée, c'est de communiquer des souvenirs ou des informations à une autre personne, de façon à les stocker dans une partie dormante du cerveau, qui pourra être explorée par un télépathe au moment opportun. Bien évidemment, seuls les télépathes peuvent faire ça, et la majorité du temps, celui qui garde les informations n'est pas capable de les..."voir", disons! Sauf,... si la personne qui lui a transmis ses pensées a programmé ce déblocage au préalable....Enfin bref!
Quand les humains sont arrivés dans notre galaxie, ils ont fait pas mal de recherches sur la télépathie, histoire que ce soit à leur portée, et avec l'aide des Altalaviriens, ils ont réussi à créer ce qu'on appelle les psycho-interfaces, qui permettent aux non-télépathes d'enregistrer des souvenirs sur des puces neurales et de les lire! C'était vraiment très coûteux comme système, alors le projet a légèrement capoté, et très peu de ces interfaces ont vu le jour, mais...Oh attends, je garde le meilleur pour la fin, d'accord?"

Elle pouffe de rire, levant une main devant ses lèvres, puis reprend:


"Bon, Maître Ender et moi, nous avons en commun un ami très proche. Il se trouve qu'il dispose, de façon tout à fait consciente, des secrets les plus secrets de Maître Ender. Danny fait partie de ces secrets là. Bon, mon ami est un peu télépathe, mais il n'avait vraiment pas le temps de venir en personne te transmettre ce qu'il sait, alors j'ai cherché une solution alternative. Sur cette petite puce, là, celle-là, il y a une très grande partie des souvenirs de Danny. De ce que j'en sais, Maître Ender les lui a un peu volés quand ils se sont rencontrés, puis les a transmis à mon ami, qui a eu la gentillesse de les transmettre à cette puce...Alors là tu vas me dire..."

Irya ne se contente pas d'imiter la voix de Ban, elle prend carrément son apparence et la reproduit à la perfection, y ajoutant un regard à la fois las et un peu arrogant:

"Oui mais tu disais tout à l'heure que les psycho-interfaces étaient rares, etc etc..."

Elle reprend sa forme d'origine, avec un sourire en coin.

"Quand je te disais que je gardais le meilleur pour la fin! J'ai pas pensé à cette solution pour rien, tu me prends pour une idiote ou quoi!? Figure-toi qu'il paraît que certains vaisseaux sont équipés de cette technologie! Des vieux vaisseaux humains...Des casseroles...Des tas de boue...Tu me suis? Pour lire une puce, il suffit de l'intégrer au pc principal et de regarder le moniteur sans cligner des yeux après avoir tapé la commande: "/x.psygo". C'est pas sans conséquence ni sans risque, mais les souvenirs d'une autre personne en live, ça doit valoir le détour, non?"

La nadris laisse à Ban le temps d'avaler tout ce qu'elle vient de lui dire, puis lance, l'air malicieux:

"Alors, tu me demandes pas de venir te l'apporter?"
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Ven 6 Juil - 11:10

"Si si, ce serait super si tu pouvais l'apporter aussi vite que possible..."

Le pirate se sort une clope, va pour l'allumer, mais s'arrête en pensant à Lorelei qui dort à côté.

"Et ouais, je suis un peu mort, je viens de régler le problème "Leed" pour le moment... Oh, il est encore en vie, ne t'inquiète pas... Et effectivement, il était bien meilleur que ce que j'imaginais. A vrai dire, si ça avait été un autre que moi... Ou si nos capacités respectives avaient été légèrement différentes... Les choses se seraient passées différemment. Et pas en bien. Je ne serai pas surpris qu'il se soit beaucoup entraîné avec Han ou d'autres Nadris, sa tactique pour vous battre est parfaite. Une zone de glace ralentissant les mouvements, et des pouvoirs de congélation efficaces contre votre espèce... Et Han. Heureusement que vous n'avez pas la possibilité de vous auto-détruire, parce que sinon j'aurai perdu l'affrontement. Sa détermination... Fait froid dans le dos. En tous cas, bravo, excellent boulot pour la puce. Rien que ça valait largement le détour."

Le pirate se masse le menton.

"Hey, pour future référence, je pourrai te poser quelques questions sur les Nadris ?"

Demande-t-il tout en vérifiant ses messages et en rajoutant un jour à la vente aux enchères.
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Ven 6 Juil - 20:58

"Ben dis donc, te battre avec Leed t'as rendu vachement sympa, ma parole! Et moi qui te prenais pour un macho cynique..."

Sourire malicieux toujours figé au coin des lèvres, Irya fait disparaître la puce d'un claquement de doigts.

" J'accepte votre interview mon cher, mais attention, les photos et les vidéos sont interdites! Soit dit en passant, il y a des secrets raciaux que je n'ai pas le droit de te révéler, il faudra te satisfaire de ce qui ne fait pas partie de mon serment de naissance! Mais bon, j'en dis déjà trop..."

Elle lève brièvement les yeux au ciel, puis s'étire et bondit hors de son fauteuil.


"Bon, donne-moi tes coordonnées exactes, je vais me téléporter jusqu'à toi. Je connais bien Umbrella alors ça ne devrait pas me prendre plus de deux secondes."
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Sam 7 Juil - 2:12

"X-586, Y-396 et Z-425, pour les coordonnées."

Le pirate sort une sucette d'un de ses tiroirs, tout en réfléchissant.

"Bon, je SUIS un macho cynique, ça veut pas dire que je peux pas être poli en plus... Et je suis pas tant macho que ça dans le sens ou je ne vais pas inventer une prétendue supériorité masculine, j'ai une piètre opinion des êtres vivants en général, pas des femmes en particulier... Mais va expliquer ça à une féministe sans lancer une putain de croisade contre le machisme..."

Ban se frotte le crâne pendant un moment avant de continuer.

"Voilà, le truc, c'est que j'aimerai bien comprendre comment vous fonctionnez, vous les Nadris. En fait, pour être précis, visiblement, on commet une erreur dès qu'on parle de Nadris. Ou d'Altalavirien. Tu connais le phénomène d'Intrication quantique ? Grosso modo, c'est un état ou deux objets sont séparés et forment tout de même un seul système. Même s'ils sont à deux bouts différents de la Galaxie, même s'ils sont totalement différents, ils ne sont jamais "deux", ils ne sont jamais indépendants. Ils sont toujours un même et unique système. Dans votre cas, un seul "être". Pour être plus précis, votre situation ressemble à s'y méprendre à un état dit "pur" où le premier système, l'Altalavirien, est clairement défini, certains diraient qu'il est la "base", contrairement au deuxième objet, le "Nadris" cette différence fait que le premier objet n'est pas affecté par les changements du second objet, alors que la réciproque n'est pas vraie. Mais ce n'est que le premier point, le second est bien plus étrange, surnaturel presque. La "nature" du premier objet, l'altalavirien, sert d'ancre, de point de repère, pour la nature du nadris. D'où votre immortalité partielle. Vous ne pouvez être affectés que par l'écho des changements du système dominant, de l'Altalavirien. Donc, la race "Nadris" et la race "Altalavirien" n'existent pas. Ils ne sont que les reflets d'une race, qui englobe leur deux systèmes en un seul. Il est donc inutile de vous considérer comme existences séparées... Biologiquement, ou quantiquement en tous cas, je ne remets pas en cause votre individualité."

Le pirate pose son menton sur sa paume, tout en suçant sa sucette.

"Le problème, c'est votre matérialisation. Ce qui arrive à A -l'altalavirien- arrive à N -le Nadris- je l'ai bien vu, dans le sens où les blessures infligées à Leed se répercutaient sur Han. Mais dans quelle mesure ? La théorie de l'intrication quantique ne marche, justement, que dans un système quantique, ou les limites entre les êtres sont brouillées. Quelles sont vos limites, à vous, Nadris ? Vous pouvez prendre toute forme humanoïde, avec assez peu d'efforts, ce qui sous-entend un réarrangement au niveau atomique, puisque vous devez changez la nature des molécules, pourtant, pour ça, vous avez besoin, étrangement, d'être clairement définis, ce qui, vu votre contrôle à l'échelle atomique, ne devrait pas être requis. Dans la physique quantique, les "objets" ne sont pas clairement limités, tellement, on porte sur l'infiniment petit. Pourtant, si on colle une substance, par exemple du Napalm, qui colle au niveau moléculaire, un Nadris ne pourra pas s'en dépêtrer, en tous cas, pas sans d'énormes efforts montrant bien qu'il doit repousser ses limites pour cet acte presque surhumain. Donc ces dons de métamorphose, et de téléportations, ne sont pas votre nature, mais vos aptitudes. Votre système est soumis à trop de variables pour avoir une forme propre mais il ne peut s'empêcher d'avoir une forme malgré tout. Votre nature est d'avoir une forme indéfinie, ce qui vous donne le pouvoir de définir votre forme, ce qui veut dire que cette aptitude est limitée par vos capacités mentales. C'est pour ça que Han n'a pas pu se débarrasser facilement du Napalm, parce que pour cela il devait se représenter mentalement sous forme quantique, non limitée. Ce qui est un rien compliqué en règle générale et encore plus quand on est en plein combat et que A se fait attaquer."

"Mais arrive donc l'épineux problème : La théorie de l'intrication quantique implique justement des particules quantiques, pas des êtres entiers. Où commence et s'arrête votre autonomie ? Qu'est-ce qui est transmis et ne l'est pas ? Vos sens sont-ils liés ? Vos pensées sont-elles également transmises ? Ou, même si le lien est uniquement physique, quel est le pourcentage de complétion ? C'est à dire, si une Altalavirienne est enceinte, qu'est-ce qui arrive à sa Nadris ? Est-ce qu'une Nadris peut tomber enceinte par elle-même malgré sa nature ? Et qu'est-ce qui se passe si, après que la Nadris soit enceinte de trois mois, l'Altalavirienne tombe enceinte à son tour ? Oui bon, je te l'accorde, ça tourne un peu autour du sexe, j'y peux rien, je suis un homme frustré depuis un moment, mais c'est surtout pour comprendre votre degré... D'individualité. Même si j'ai peur de connaître la réponse..."
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Sam 7 Juil - 13:23

Irya est restée silencieusement intriguée par les paroles de Ban, et lorsqu'il termine, elle met plusieurs secondes à changer d'expression, passant successivement pas la réflexion, l'incompréhension, puis le trouble.

"En fait...Tout ça dépasse de loin les simples lois scientifiques de l'univers, tu sais? Enfin à mon sens... Bon...Par où commencer..."

Elle fronce les sourcils, concentrée, et se masse les tempes un moment.


"Hmmm...Autant être claire sur un point tout de suite. Les Nadris, tous, sans exception, sont asexués, et tout à fait inaptes à se...reproduire. Nous ne naissons pas du ventre d'une mère: notre naissance est un secret bien préservé, dont nous n'avons pas le droit de parler. Pas même à celui que l'on protège. Il ne peut pas y avoir d'hybrides d'un nadris et d'autre chose, pas dans la nature! Tu peux déjà considérer que notre lien avec les Altalaviriens ne va pas jusqu'à des extrémités comme celles que tu as citées. Pour que tu comprennes bien, je vais dire que le fait qu'un nadris apparaisse sous une forme masculine ou féminine n'est que, disons, l'expression d'un trait de sa personnalité! Si j'en avais envie, je pourrais être un homme la majorité du temps, mais bon...J'aurais l'impression de ne plus être moi! Et bien évidemment, un nadris a autant de chances de devenir le protecteur d'un homme que d'une femme! -Un sourire amusé- Avant que tu ne poses la question: oui, avec un peu d'imagination, un nadris peut très bien avoir des rapports sexuels, sauf que ça ne lui fera rien! C'est un peu comme si notre cerveau ne comprenait pas cette fonction, tu vois!? Il n'y a pas de plaisir là-dedans. On s'en sert généralement pour manipuler les gens...A moins de tomber sur un télépathe assez généreux pour partager ses sensations...Et s'il...advenait que notre protégé ait lui-même des rapports avec quelqu'un, eh bien..."

Elle soupire, l'air dégoûté.

"Ce n'est qu'une affreuse torture, voilà tout. De la douleur et rien d'autre!"

Elle hausse les épaules.

"A vrai dire, si on ne prend en considération que l'aspect physique de notre lien, je dirais que ce n'est que de la douleur! Ce qui fait mal à un altlavirien, fait mal à son nadris. Et j'irais même plus loin: je suis sûre que notre besoin de protéger ne vient que d'un bête instinct de survie...En tout cas, à la base. Ca se voit chez certains nadris, d'ailleurs! Il y en a qui coupent complètement les ponts avec leur protégé, ne le voient jamais et ne souffrent pas de la séparation, mais qui surgissent soudain de nulle part dès que sa vie est en danger! D'ailleurs, ça, je saurais même pas expliquer comment on sait que c'est le cas! On le sait, c'est tout: quand quelque chose ne va pas, on a un besoin...Irrépressible de se téléporter auprès de notre protégé! Parce que non, on n'est pas lié par la pensée, on ne ressent pas les mêmes choses au même moment, et on n'a pas non plus les mêmes envies dans la vie, ni les mêmes objectifs, en fait. Tout ce qu'il y a c'est...Ce lien mortel. Et bien sûr, les sentiments... Mais là ça sort complètement du cadre scientifique! On voit de tout dans les couples altalaviriens/nadris, tu sais? Il y en a qui se haïssent, d'autres qui s'aiment à la folie, d'autres qui établissent une sorte de..de hiérarchie entre eux, et même certains qui s'ignorent! Mais dans tous les cas, un nadris sait toujours où se trouve son protégé, et dans tous les cas, s'il y a un véritable danger, il fera tout pour remplir son rôle de protecteur. A part peut-être...Enfin...Ca peut arriver, après tout, qu'il y ait des suicides..."

Irya marque une courte pause réfléchie.

"Enfin bref, les nadris ont leurs propres sentiments. Des sentiments bien différenciés de ceux de leurs protégés. Et je pense vraiment que si on se sent obligé de prendre une forme de base bien précise, c'est avant tout pour se sentir unique. Tout le monde a besoin de ça, non? Il faut bien qu'on puisse nous reconnaître, s'adresser à nous en tenant compte de notre caractère, de notre intelligence et tout ça! J'ai pas raison? Notre vraie forme, c'est aussi un secret! Moi, à force, je l'ai même oubliée! Et je pense que c'est pareil pour la majorité d'entre nous. Quand on vient au monde, on la garde quelques minutes à peine, ensuite on ne fait que changer, d'instinct au départ, puis de manière plus contrôlée. Notre seule vraie limite là-dessus, c'est notre imagination, comme tu l'as compris! Et plus on est imaginatif, plus on est puissant! Et ça, ce n'est pas non plus défini par l'intelligence de notre protégé!"

Elle secoue négativement la tête, avec un air entendu.


"Je peux te dire que ça ne se limite pas à la forme physique. T'as du en avoir un aperçu avec Han, qui débute en la matière, mais je connais des nadris tellement forts qu'ils arrivent à imiter les pouvoirs des formes qu'ils prennent! Et c'est parfois un panel de choses vraiment impressionnant! Par contre, pour pouvoir être performant, il faut tout le temps qu'on se transforme: à un certain stade d'entraînement, quelques cellules suffisent mais souvent, une métamorphose complète pendant quelques heures, c'est l'idéal. C'est vraiment important: c'est un peu comme si on s'auto-recyclait au fur et à mesure! En fait, plus on garde la même forme longtemps, et plus on en perd le contrôle, et il ne faudrait surtout pas qu'on reprenne notre forme d'origine devant tout le monde, alors que c'est un des secrets les mieux gardés de cette galaxie! Ca fait partie de notre serment, et on s'y tient tous autant qu'à notre devoir de protéger notre...Jumeau. Si on peut appeler ça comme ça! Enfin voilà quoi...J'ai bien répondu à tes questions, ou j'en oublie?"
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Dim 8 Juil - 3:37

Le pirate tire la langue avec une mine dégoûtée.

"Hé bah bordel... Rappelle-moi de jamais essayer de coucher avec Nua... Pas que j'ai une chance de toute manière mais..."

Le regard du pirate s'assombrit alors qu'il laisse son regard se poser vers son poing, qu'il ouvre et ferme machinalement.

Donc... Il pouvait tuer des Nadris. Irya venait de lui donner l'indice qu'il lui manquait pour compléter sa théorie. Bien sûr, s'entêter à placer une thèse ancrée dans les découvertes scientifiques humaines était une connerie, néanmoins, il ne manquait pas d'autres ressources. Et malgré leur capacité de régénération, les Nadris n'en étaient pas moins des êtres vivants, soumis aux mêmes règles que tout le monde. Oh, bien sûr, tous les dégâts physiques pouvaient être "gommés" par l'existence de leur protégé Altalavirien, mais leur esprit n'est que le leur propre. S'il déclenchait le vrai pouvoir de ses flammes et consumait jusqu'à leur âme...

Ban soupira. Visiblement, avoir la capacité de détruire une des personnification du néant signifiait également être capable de détruire toute création... Et ça ne lui apportait rien. Le pirate comprenait parfaitement le sentiment d'un soldat largué dans un monde sauvage avec une seule balle dans son fusil. Tant qu'il ne tirait pas, il était le plus fort, invincible, mais il ne pourrait jamais mettre cela en pratique, car à l'instant où il se sert de son fusil, il perd son invincibilité, son pouvoir, et ne redevient qu'un pauvre hère impuissant...

"Oh, pas besoin de me mettre les points sur les I. Je devine parfaitement ce que ces révélations impliquent au niveau de la création des Nadris. Enfin, "création"... Votre "mise au monde" pour être un peu plus précis..."

Le pirate lève tranquillement l'oeil vers Irya et sourit.

"Ton serment... Il implique de me tuer si je connais l'existence des Cercles ? Et le lien qu'ils ont avec vous, bien entendu."
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Dim 8 Juil - 7:40

Le regard d'Irya se durcit alors que l'oeil de Ban l'observe.

"Entre autres choses...Surtout si tu comptes utiliser ces informations pour nuire à l'un d'entre nous, ou à nous tous."

Son attitude reste inchangée pendant quelques secondes. Elle fixe le mutant avec le visage d'une tueuse prête à dégainer. Mais soudain, son sourire joyeux réapparaît, alors qu'elle lance sur un ton jovial:


"Mais rien ne t'oblige à me dire que tu sais quoi que ce soit! Et bien sûr, tu n'es pas assez malin pour savoir quoi que soit, n'est-ce pas? Donc, je n'ai aucune raison de te tuer!"

Haussant les épaules une nouvelle fois, elle poursuit:

"Bon, ben j'ai plus qu'à me téléporter moi, non?"
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Mer 11 Juil - 3:24

"Bien sûr que non. Je ne suis qu'un psychopathe de bas étage, un pion qui jouera son rôle sans de douter du reste, exactement selon les prévisions de tes supérieurs. Et quand bien même aurai-je la capacité de me pencher sur vos secrets, je n'en ai ni le désir, ni le temps. Tu peux sans mentir les informer que le risque que je présente reste dans les limites de leurs prévisions. Et oui, tu peux te téléporter. Autant se parler de vive voix."
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Mer 11 Juil - 21:56

Aussi dit aussi tôt fait: à travers l'écran, Irya disparaît dans un tourbillon de fleurs roses, et réapparaît dans l'instant tout près de Ban, tapotant doucement son épaule.

"Bah, tu sais ce que c'est: ils vont me dire qu'ils le savaient déjà et que ce sont des informations sans intérêt!"

La voix de la nadris est forte, et fait pousser à Lorelei un soupir agacé. Elle se tourne sur le lit, trouvant plus de confort en s'installant sur le côté. Irya l'observe jusqu'à ce qu'elle ait retrouvé un calme parfait, puis se tourne vers Ban et chuchote, avec un léger clin d'oeil:

"Don Juan, va!"

Elle glisse ensuite une main dans son corsage et en sort la micro-puce bleutée.


"Bon, puisque les risques de coma, d'attaque cardiaque, d'amnésie, de crise d'épilepsie, et tout le blabala habituel ne t'impressionnent pas, voilà pour toi!"

Et elle la lui tend avec un joli sourire.
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Mer 18 Juil - 13:13

"Trop jeune. Y'a juste pas d'autre lit."

Le pirate prend la puce des mains d'Irya avec un rien de délicatesse.

"Hey, ne te sens pas obligée de jouer la comédie devant moi. Prends tes aises et détends-toi. Je ne force personne à être qui ils ne sont pas.
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Mer 18 Juil - 22:53

Irya adopte une mine surprise, puis retrouve son radieux sourire, pointant son visage de l'index:

"Sous ces traits là, Irya est Irya, et personne d'autre!"

Elle tapote doucement l'épaule de Ban, puis jette un nouveau regard à Lorelei, et s'étire.


"C'est pas que j'ai pas envie de profiter de ton hospitalité, ou de te faire la conversation, mais j'ai plein de choses sur le feu et plusieurs rapports à faire, alors je vais retourner d'où je viens! Et puis c'est pas pour dire, mais si les huiles apprenaient que je fais affaire avec toi alors que tu as mis à mal un de leurs meilleurs éléments, j'en prendrais pour mon grade, c'est sûr!"

Elle adresse un bref clin d'oeil au pirate.


"Et si t'as besoin de mobilier, tu devrais aller faire un tour sur Hoshal: chez Iku ils font plein de trucs pas cher pour les petits espaces! Ah oui, en parlant d'Hoshal! J'allais oublier: le général machin, celui que tu voulais retrouver...Ils l'ont envoyé sur la Geddon. Apparemment, ils sont en train de décider de son sort! Vu son échec cuisant à Hoshidran, il se pourrait qu'on lui confie le commandement d'une des Armas... Il devrait rester coincé sur la "Grosse" pendant une bonne semaine encore, après, rien n'est décidé! Dans tous les cas, t'as de la chance: sa garde a été considérablement réduite!"
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Mer 18 Juil - 23:07

"J'ai toujours de la chance."

Il range la puce dans sa poche. Il y aura un temps pour tout.


"Allez, vole, petit oiseau, et n'oublie pas de me faire la bise avant de partir."
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Jeu 19 Juil - 16:59

"Tsss. Que de temps perdu!"

Irya se penche vers le pirate, prend son visage entre ses paumes et dépose un baiser parfumé à la fraise sur ses lèvres, avant de lui sourire joyeusement.


"Et voilà pour toi, monsieur le frustré! Ca reste entre nous: même pour si peu, Nua m'en voudrait si elle l'apprenait! Mais moi je préfère t'avoir dans ma poche! Dépêche-toi de dormir, tu fais encore plus peur à voir de près! Salut!"

C'est avec un petit signe de la main et en souriant toujours que la nadris s'évapore, dans son joli tourbillon de fleurs roses.

Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Ven 20 Juil - 20:48

Ban glisse un fin sourire sur ses lèvres. Il comprendrait jamais les femmes...

Enfin... Les Nadris...

...Les femmes non plus en fait...

...

Et puis comment il était supposé se reposer de toute manière, hein ?

Un peu offusqué, il alla s'asseoir au bord de son lit, squatté sans vergogne par une petite blonde qui n'était pas du tout trop jeune pour lui, quoi qu'il en dise !

Sans dire un mot, il laissa glisser sa main contre la tête de Lorelei, lui caressant amoureusement...

Lui le front avec un zeste de douceur. Et rien d'autre.

Rien d'autre.

Rien.

Bon, okay, un rien de tendresse, aussi, mais rien de plus !

Frustré, oui, mais il y avait des limites.

Bon, okay, la gamine était mignonne, avait la tête sur les épaules et il sentait un drôle de lien se tisser avec elle alors qu'ils venaient de travailler en équipe pour échapper à une mort certaine. Bien sûr il savait que ce genre de situation avait le don de rapprocher les gens mais... Ca ne lui était pas arrivé depuis des années. Même une putain de décade... Si ce n'est plus. Sauf si on compte Danny. Mais elle et tous ses putain de problèmes... Il avait la forte impression qu'il était le seul à avoir senti le rapprochement, et qu'elle en avait plutôt profité pour s'éloigner.

Alors qu'il sombrait dans ses pensées, il se prit à sourire plus naturellement, alors que sa main cessait de frotter le haut du crâne de Lorelei pour se glisser doucement contre son visage paisiblement endormi.

Elle avait visiblement des dons de télépathe et ce n'était pas une super bonne idée qu'elle sente ce qu'il avait en tête en ce moment... Mais il n'obligeait personne à être qui il n'était pas, et certainement pas lui-même !

Alors que ses caresses...

Non, non, non, glissait, glissait sur son visage...

Il alla jusqu'à pousser ses caresses...

Nooooooooooooooon, il se contenta de s'attarder, s'attarder, bon dieu de bordel de merde, du côté de sa bouche...

...

Bon, d'accord, c'est pas exactement mieux.

Il ne savait plus trop quoi penser, en regardant se joli bout de femme dans son lit alors qu'il jouait distraitement avec l'ouverture de ses lèvres...

...

DE SON POUCE !

SON POUCE ET RIEN D'AUTRE ! Bon, d'accord, peut-être avec le côté de son index aussi...

Mais sans rien rentrer hein !

Juré...
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Sam 21 Juil - 22:44

Elle ouvre soudain les yeux, saisissant le poignet de Ban dans un sursaut, écartant ses doigts de son visage.
Elle a le regard de l'animal qui s'est laissé surprendre, tendue comme un fauve prêt à se battre pour sauver sa peau, et son poing est si parfaitement positionné que ses griffes pourraient traverser les orbites et le crâne du pirate si elle les déployait. Durant d'interminables secondes, elle le fixe, immobile, les prunelles teintes de colère et de surprise mêlées.
Il ne dit rien. Il n'a rien à dire. Il se contente de la toiser, à peine impressionné par sa réaction. Il devait s'y attendre.
Lorelei finit par se détendre. Le feu de son regard s'éteint doucement alors qu'elle laisse sa tête s'enfoncer de nouveau dans l'oreiller. Ses doigts se desserrent peu à peu, puis glissent lentement jusqu'à la main de Ban, et l'attirent de nouveau vers son visage, l'invitant à reprendre là où elle s'était arrêtée. Est-il besoin de préciser qu'il ne se fait pas prier?
Nouveau départ. Après un court instant d'immobilité quasi-parfaite, la jeune fille se redresse, doucement cette fois. Dans son mouvement, elle entraîne la main du pirate vers sa nuque pour lui offrir un nouveau point d'ancrage, sous la longue chevelure brune. Sa paume se pose contre une épaule, alors qu'elle rapproche ses lèvres de celles de l'homme, y déposant un baiser aussi léger et doux qu'un pétale de rose.
Il y répond, leurs lèvres se cherchent, se séparent, s'effleurent, se retrouvent. Lentement, ils se prennent au jeu. Peu à peu, leurs baisers se font plus longs, plus suaves. Progressivement, ils s'apprivoisent l'un l'autre. Leurs corps se rapprochent, puis se touchent, alors que leurs langues se rencontrent. Leurs mains voyagent.
Les paumes de Ban s'égarent contre la taille fine de sa partenaire, s'y arrêtent un moment, puis s'engouffrent sous le tee-shirt déchiré par la poursuite, quelque temps plus tôt. Elles rencontrent la texture à la fois douce et écailleuse d'une nano-combinaison parfaitement ajustée, qui laisse probablement bien peu de place à d'éventuels dessous, et fait travailler l'imagination du pirate. Elles se perdent au creux des reins de Lorelei, les massent doucement un instant, puis descendent encore, cherchant à envelopper ses fesses.
De leur côté, les mains de la jeune fille explorent son torse et ses abdominaux, sans se préoccuper des nombreuses cicatrices qui les marquent, parfois profondément. Elles ne tardent pas à s'engager sous la ceinture, faisant lentement le tour de sa taille, comme une promesse jamais tenue. Puis Lorelei s'écarte de Ban pour se laisser basculer en arrière, avec une souplesse féline, ôtant son tee-shirt sans effort.
Allongée au milieu des draps déjà froissés, elle se remet à l'observer, ses yeux noisette attirant irrémédiablement les siens. Son regard brûlant de désir réclame le respect, tout en lui signifiant qu'elle veut recevoir bien plus qu'elle ne donnera. Ban comprend qu'elle sera égale à elle-même: sauvage et silencieuse, aux émotions discrètes. Pendant un instant, il se demande s'il pourra vraiment la satisfaire. Qui ne tente rien n'a rien!
Il avance une main vers la glissière de la combinaison, quelque part sous la gorge, et l'ouvre sans précipitation. Son propre calme le surprend.
Au fond, il le sait, il la veut déjà!
Il pose ses deux mains contre le nombril à peine révélé, les fait remonter lentement entre les côtes, puis se séparer vers les épaules. Ban écarte les deux pans de la combinaison comme s'il ouvrait le plus précieux des cadeaux, libérant une poitrine jeune et bien formée, et révélant l'étoffe veloutée de la peau de Lorelei. Pas de marques, pas de plis, aucun défaut: les dons de régénération de la jeune fille la rendent parfaite, comme sculptée dans un inaltérable diamant par un De Vinci. La perfection faite femme. N'importe quel homme hésiterait à la toucher. Mais pas lui. Il en a déjà trop vu, il a déjà trop goûté! Alors, respectant le silence dans lequel elle les a enfermés, il approche ses lèvres d'un mamelon et lui redonne doucement vie, forçant Lorelei à respirer plus profondément alors que ses sens s'affolent.
Elle l'arrête, attire son visage vers le sien pour l'embrasser encore, laissant à ses doigts le soin de continuer l'oeuvre de ses lèvres, et s'attèle à déboucler la ceinture du pirate. Elle glisse enfin les paumes vers son intimité, sans la moindre hésitation, caressant chaque partie de sa virilité d'une main déjà bien entraînée, attisant son envie d'aller plus loin.
Le désir bien engagé se fait plus ardent, plus pressant, à mesure que leurs attaques se renforcent. L'air semble soudain s'emplir de chaleur. Chaussures et derniers vêtements s'effondrent bientôt sur le sol métallique du vaisseau.
Premier soupir, alors que Ban dirige à son tour une main entre ses cuisses.
Ils changent de ton, laissant finalement la part belle à leurs instincts les plus secrets. Oublient parfois de s'embrasser pour tenter de calmer leur souffle, et maîtriser leur excitation grandissante.
Mais très vite, les jeux sont faits.
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Dim 22 Juil - 0:06

C'est alors qu'il la laisse basculer en arrière, glissant une main contre son visage, et la regarde dans les yeux alors qu'il descend son bassin vers elle... Lentement, très lentement... Et soudain elle sent le contact !

Mais au lieu de trouver sa cible, le mouvement de Ban finit en longue caresse tout le long de l'intimité de Lorelei, il recule et répète le mouvement de va-et-vient, mais toujours selon ce même angle, qui ne change pas, même quand il descend vers elle en une étreinte d'une douceur inattendue. Il lui embrasse doucement le cou, joue adroitement avec son oreille alors que ses mains courent sur son dos, caressant, massant presque par endroits, lui faisant courir des frissons le long de toute la colonne vertébrale et revenant toujours vers un câlin, une étreinte douce, où leurs deux corps semblent se fondre, où leurs bouches et leurs souffles se perdent, dans la chaleur qui monte de plus en plus, en même temps que ses mouvements s'accélèrent, à peine contrôlés.

Alors que la chaleur -littérale et métaphorique- tend vers son paroxysme, sans pour autant parvenir à l'atteindre, elle sent son regard qui cherche le sien. Il a cessé ses mouvements de bassin, continuant tout juste à caresser son intimité par quelques rotations furtives.

Leurs yeux se croisent, et, l'un comme l'autre, ne peuvent s'empêcher de sentir un petit quelque chose au coeur, de se voir ensemble dans cette situation, mais très vite, la chaleur qui les habite tous deux fait disparaître ce sentiment. Et, scrutant la pupille du pirate, Lorelei est perdue. Qu'est-ce qu'il attend ? Elle voit dans ses yeux le désir qui l'habite, elle sent dans chaque mouvement son ardeur réfrénée. Alors pourquoi ? Qu'est-ce qui le retient.

Les caresses du pirate se font étrangement lancinantes alors que le feu qui lui brûle le corps l'empêche de penser correctement. Il la taquine, il la sent frémir à chaque tentative qui échoue à dessein, il ressent son envie, et pourtant...

Il veut que je le supplie ou quoi ?

A l'instant où l'esprit enfiévré atteint le point où elle en est à se poser une telle question, il la détrompe immédiatement, alors qu'il fond sur elle pour un baiser langoureux, alors que leurs langues, leurs souffles et même leurs corps se mêlent. C'est avec un petit hoquet qu'elle n'arrive pas à retenir qu'elle sent le pirate arriver en elle.

Il ne pourrait pas être plus doux et il arrache son esprit de ses constatations avec son baiser, lui retenant l'attention pour tenter de lui éviter toute douleur.

Est-ce que ses pouvoirs de régénérations peuvent lui rendre son hymen ?

Alors que cette question vole, l'espace d'un instant, dans l'esprit du pirate, elle est immédiatement engloutie par ce qu'il ressent, alors qu'il entre lentement, très lentement, en elle. Il n'attendait qu'une chose, c'est de la voir dans l'éclat de ses yeux aussi brûlante de désir que lui.

Et, alors qu'il recule son visage, brisant le baiser pour mieux la regarder, une fois qu'il ne sent plus la moindre résistance au niveau de ses mouvements et qu'il a senti les soupirs de la petite brune s'approfondir, une fois donc, qu'il a de nouveau suffisamment reculé pour pouvoir la contempler, et qu'il s'est, une fois de plus, exclamé en son fort intérieur qu'elle magnifique jeune femme c'était, c'est toujours cette lueur de désir dévorante qu'il trouve dans ses yeux.

Alors que sa main caresse à nouveau son visage, très près de sa bouche, de façon à sentir chaque souffle, ses mouvement prennent doucement en amplitude et en vitesse, sans pour autant s'emballer. Il prend tout son temps et grand soin de sa compagne, tout en changeant lentement leur position, cherchant à la fois l'angle qui lui procurerait le plus de plaisir, qui parviendrait enfin à lui arracher un son, et lui laissant de plus en plus de marge pour effectuer ses propres mouvements, pour prendre les rênes à son tour.

Et enfin, sans cesser ses propres mouvements, il les lui laisse tout à fait.
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Dim 22 Juil - 10:22

Il faut à Lorelei le temps de la compréhension, puis celui où son regard semble dire:

"Qu'est-ce que tu crois?"


Elle préférerait se laisser faire, paresseuse, en ronronnant de plaisir, mais elle devra bien accepter, tôt ou tard, de donner un peu elle aussi. C'est avec une force insoupçonnée qu'elle repousse l'épaule de Ban pour l'amener à se placer sur le dos. Les mains du pirate, arrimées à sa taille, les empêche de s'éloigner, leurs regards, emprisonnés l'un par l'autre, entretiennent la tension qui les lie.
Les paumes du pirate descendent contre les hanches à l'apparence fragile. Lorelei est une gymnaste, gracieuse et souple. Le dos cambré, la poitrine tendue vers l'avant, elle les laisse danser en douceur, dans un mouvement hypnotique qui captive les yeux de son amant. Il en oublie son propre rôle, se laissant submerger par une déferlante de sensations indescriptibles, conquis par la mystérieuse sensualité de la belle.
Elle cherche à aller plus loin, plus fort, légèrement plus vite, s'arrachant elle-même des frissons qui lui font fermer les yeux et lui volent de plus profonds soupirs. Ban ne peut détacher le regard du spectacle voluptueux qui s'offre à lui et se souvient soudain des mouvements de son propre bassin, ne laissant plus résister ses mains à l'appel de la poitrine qui s'érige vers l'avant.
Un murmure, à peine audible, s'échappe des lèvres de Lei. Elle se soulève légèrement, s'éloigne doucement de lui. Il pense qu'elle va le fuir.
Mais elle n'en fait rien.
Le brun de ses prunelles rencontre l'ambre de celles de Ban alors qu'elle resserre son intimité autour de la sienne, se remettant doucement à bouger. Son bassin redescend vers lui, s'éloigne de nouveau. Le mouvement se répète, torturant délicieusement le pirate, dont le plaisir enfle dangereusement. Sentant qu'elle le tire au bord de ses limites, la brune se rapproche, les liant de nouveau. Ban agrippe fermement ses hanches, consolidant leur proximité brulante, alors qu'elle se remet à danser, plus fébrilement cette fois, alternant de simples ondulations linéaires avec D'agiles et moelleux cercles du bassin.
Et puis, cela suffit!
Pressant les doigts contre le torse du pirate, elle lui fait comprendre qu'elle veut reprendre sa position initiale, et peut-être se laisser achever. Il ne résiste pas, la garde contre lui jusqu'à ce qu'elle soit de nouveau sur le dos. Tous deux reprennent leur jeu avec plus d'enthousiasme, dévorés par les attentes de leurs corps parfaitement échauffés. Ils s'embrassent de nouveau, sans cesser de danser.
Et Ban réalise qu'il n'a plus qu'une envie: entendre sa voix encore une fois.
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Dim 22 Juil - 18:17

Et évidemment, Ban ne se fait pas prier. Il laisse Lorelei retomber nonchalamment, mais gracieusement, sur le dos, passant lui-même à genou, les mains fermement agrippées sur son bassin, alors qu'il recommence à bouger d'une manière dangereusement efficace, caressant de sa virilité les endroits les plus sensibles de l'intimité de la mutante, contrôlant la profondeur de ses avancées de savants coups latéraux de hanche, alors qu'il se rapproche de plus en plus du but.

Soudain, autant par chance que par instinct, sa poussée, infiniment différente des autres, caresse parfaitement Lei, lui arrachant presque un soupir, mais le regard vigilant du pirate ne l'a pas loupé. Alors qu'il plonge son regard dans les yeux magnifique de sa compagne, il cherche de nouveau cet instant, cette perfection inédite.

Alors, un long moment où ils ne peuvent rien se cacher s'engage, hypnotisés l'un par l'autre, ils guettent et trouvent chaque soupir, chaque changement de ton, chaque intime frémissement...

Enfin, le pirate retrouve l'angle alors que le regard de Lei se voile légèrement, tentant de mettre de la distance entre eux, tentant de conserver son rôle, sa fierté féline comme quoi elle ne se laissera prendre que selon ses termes et en silence. Mais bientôt elle doit couvrir sa bouche de sa main, alors que les attaques du pirate se font plus précises, plus voraces, plus rapides, il accélère, lentement, mais sûrement, modulant son mouvement pour satisfaire pleinement ses désirs, il s'écarte, se rapproche, accélère, ralentit au milieu de sa pulsion avec une légère rotation de hanche, caressant pleinement la zone sensible, avant de ressortir presque tout à fait pour revenir encore, et encore, vite, plus vite... Soudain, un éclair dans l'oeil de Lei l'arrête. Il s'est emballé, il va trop vite, il perd ses acquis, il la perd, alors, avec un effort surhumain, il ralentit jusqu'à retomber à la vitesse optimale, au moment où ils se confondent et se séparent parfaitement, sous presque tous les aspects.

Il voir Lorelei mordre sa main, et il se laisse aller à laisser sortir quelques sons, n'y trouvant qu'une jouissance plus grande pour lui, se prenant à son propre jeu et encourageant Lei à se laisser aller...

Alors que leur désir enfle au point d'exploser, alors que leurs cerveaux surchauffent, ils laissent tous deux partir leur voix, se cherchent du regard, comme y trouvant un point d'ancrage, c'est en se regardant ainsi, les mains du pirate sur les hanches de Lei et la main de la mutante sur son bras, qu'ils atteignent ensemble le point de non retour.

Le pirate ne peut s'empêcher d'accélérer, respirant fort, alors qu'il se perd dans ce plaisir sans borne, sa vue se trouble, son corps ne répond plus, ses poussées incontrôlées entrent et sortent entièrement du corps trompeusement frêle de Lei, sa virilité embrassant jusqu'au plus profond de son intimité en des mouvements saccadés, enfiévrés, alors que la chaleur de la pièce et de leurs ébats les fait suer à grosses gouttes, trempant les draps et leurs piquants les yeux.

Et c'est ce qui finit par ôter tout semblant de raison au pirate, la peau nue de la jolie femme devant lui, brillante de sueur, une lueur indécente dans le regard et des sons enflammés de désir s'échappant maintenant sans mal de ses lèvres...

Il se perd, amplifiant son mouvement de hanche de ses mains, arrachant un cri à Lorelei qui serre encore plus son bras, dans leur état, trop fort, trop vite, trop tout court, à vrai dire, n'existe plus, leur désir enfle jusqu'à les envelopper tout à fait, sur le point d'exploser, alors que leurs corps s'activent à faire exactement ça.
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Lysensei le Dim 22 Juil - 21:18

Arrive l'instant où plus rien n'existe; où, à l'ombre de leurs paupières closes, le monde entier disparaît. Leurs corps réunis sont brusquement assaillis par une intense fatigue, alors qu'une énergie bouillonnante leur brûle encore les veines. Que ne donneraient-ils pas pour continuer? Ils ont atteint leurs limites.
Essoufflés, l'esprit vide, le corps encore frémissant d'extase, les deux amants se détendent complètement. Pour épargner son poids à Lorelei, Ban se laisse aller sur le côté, les déliant en douceur, gardant seulement ses dernières phalanges posées contre sa gorge. Ultime contact. Tous deux attendent que leurs sens leur reviennent, que la réalité retombe, bien plus légère qu'auparavant, et reprennent lentement leur souffle.
Puis Lorelei se tourne, dos à Ban, glissant un bras sous l'oreiller qu'elle vient de retrouver, se séparant complètement de lui. Il ne tarde pas à l'imiter, et l'observe en silence, osant finalement caresser son échine encore humide, doucement. Sans qu'il puisse s'expliquer pourquoi, ses yeux cherchent deux étoiles au-dessus de ses reins, deux mauvaises cicatrices qu'il aimerait revoir...
Tout cela était-il bien sage? Au-delà de ces délicieux instants, qu'adviendra-t-il? Dans tous les cas, ils étaient liés et le sont à présent davantage: après ce qu'ils viennent de partager, qu'il le veuille ou non, c'est un peu comme si elle lui appartenait. Comme Olympe, Pinko et bien d'autres, la voilà corrompue par son Essence. L'utilisera-t-il?
Comme si rien ne l'affectait, ni cet état de fait, ni les douces caresses de Ban, Lorelei glisse lentement hors du lit.


"Faut que je prenne une douche."

Elle se baisse pour saisir la nano-combinaison, qui semble déjà entièrement reconstituée, et récupère ses bottes avant de se diriger vers la salle de bain. Sa nudité ne la dérange pas, son naturel et sa démarche la font paraître plus animale que jamais. Attitude détachée, elle ne gratifie même pas Ban d'un regard, exactement comme si rien ne s'était passé. Ou comme s'il n'était qu'un coup d'un soir.
Elle s'éloigne, invariablement sensuelle, à l'image des plus beaux songes... Ceux que l'on ressent encore en ouvrant les yeux, mais dont on peine trop vite à se souvenir.
Lysensei
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 31
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Midô Ban le Lun 23 Juil - 13:28

Le pirate contente de s'asseoir sur le bord du lit, profitant du moment de lucidité post-coïtal pour réfléchir un brin.

Et le constat est clair, il faut absolument qu'il arrête ça !

Pinko, Olympe... Et maintenant la fille de Hawk, merde !

Et il ne pouvait pas prétendre à l'ignorance ce coup-ci... Putain d'hormones, putain de faiblesses de merde !

Et pire, il n'avait aucun moyen de régler ça. Il ne savait pas comment réparer les dégâts que son Essence avait causés et, pire, contrairement à ce qu'il s'était laissé imaginer, tout ne se résoudrait pas à sa mort. Le fait qu'il ne leur demande rien, qu'il fasse extrêmement attention à ne jamais utiliser l'effet de son Essence sur eux n'avait rien de positif, de magnanime, au contraire ! Ce n'est pas parce qu'il ne donnait pas une forme à l'énergie qu'il avait mis en elle qu'elle n'était pas là, et, pire, cette énergie, par définition, avait un but. Les asservir. Ou les inféoder, plutôt. Et là était tout le problème, est-ce que cette énergie finirait par se dissiper ? Avec le temps ? Plus rapidement après sa mort ? Peut-être même pas. Et moins il donnait forme à cette énergie, moins il la renforçait, plus insidieuse, plus perverse elle devenait...

Dans un sens, si il utilisait toute cette énergie pour leur donner l'ordre de lui obéir jusqu'à sa mort, il leur ferait presque une faveur. Il leur volerait des mois de leur vie, mais au moins, il les laisserait exempts de toute corruption après.

Ou peut-être même pas...

Sentant une lassitude rare l'envahir, le pirate, après avoir laissé un peu de temps libre à Lei, se dirigea à son tour vers la douche, aussi à l'aise avec sa nudité qu'elle avec la sienne.

Ils n'échangent pas un mot. D'une part, il n'est qu'une nuisance qui vient lui priver des quelques minutes de répit dont elle dispose. D'autre part, il répond simplement à un impératif : être propre et paré pour la suite aussi vite que possible.

Une fois qu'il s'est débarrassé de sa sueur dans l'eau un rien brûlante, et alors qu'il sent Lorelei sur le point de partir, une impulsion soudaine le prend.


"Pardonne-moi une dernière faiblesse, Lorelei..."

Glisse-t-il alors qu'il l'étreint par derrière, niche sa tête dans le creux de son cou et l'embrasse deux fois, une à la base du cou et l'autre vers le milieu.

Il ne sait pas pourquoi il a besoin de la retenir ainsi, pourquoi il essaie de retenir les pans fuyants de sa vie comme s'il essayait de retenir de l'eau à mains nues.

Mais pour une fois, aussi malvenu et inconvenant que sa démarche soit, il était sûr d'au moins une chose, cette gamine n'avait pas exactement un surplus d'affection et essayer de combler un peu ce manque ne ferait de mal à personne.
Midô Ban
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Forêt de Melien - Page 3 Empty Re: Forêt de Melien

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum