[Klov4]Quai 345-F

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Lysensei le Lun 2 Jan - 18:04

L'inconnu sourit de plus belle. Ses lèvres aussi fausses que le reste dessinent une jolie courbe qui ne laisse même pas entrevoir une seule dent. Et bien qu'il a l'air plus fourbe que le plus fourbe des chats, il déclare sur un ton presque triste:

"J'aurais pensé que tu serais toujours attaché à ton vieux nom de scène, Ban. Quel dommage, je le trouvais si incisif! Enfin...Tu es tel que je t'imaginais, ce qui est déjà un bon point en soi..."

Un léger pas sur le côté, qui est loin d'être assez grand pour laisser un passage au pirate.

"Il serait probablement avisé de ma part d'utiliser la télépathie! Mais où serait donc le challenge? A quoi bon faire simple quand on peut faire compliqué, n'est-ce pas? Alors si je te dis que je ne suis pas un menteur, il faudra me croire sur parole, sans mon influence! Peux-tu t'y résoudre? Oh non...Ce ne serait pas vraiment toi...Quand j'y pense, c'est ce qui va rendre notre conversation particulièrement intéressante...Tu voudras à tout prix savoir si j'ai menti, mais tu ne pourras pas, et alors que nous parlerons de choses et d'autres, comme il se doit, tu seras emmêlé dans le doute, et il te sera difficile de ne plus trahir tes émotions. "

Tout en parlant, il décrit un petit cercle d'un pas tranquille, les mains dans le dos, l'air pensif. Pourtant, à aucun moment ses yeux ne lâchent Ban, comme s'il était en permanence à l'affût du moindre souffle, du moindre battement de cil.

"Ou alors, tu joueras la carte du fier, tu occulteras tout ce qui pourrait influencer ton esprit, et je devrai deviner moi-même ce que tu ressens réellement. Ce qui serait fort amusant, quelque part. A moins que..."

Il pousse un très léger rire, s'arrêtant dans le même temps pour faire face à Ban, à l'endroit exact où il se tenait quelques secondes plus tôt.


"Ne te sacrifie pas bêtement aujourd'hui..."

Cette fois son sourire se voudrait presque rassurant.


"Parce que nous sommes constitués de la même essence, tu ne pourras pas me tuer. Ton pouvoir et ta colère sont réservés à un autre. Tâche d'en faire bon usage, et détends-toi un peu maintenant. Il y a un certain nombre de choses dont nous devons discuter, cela pourrait prendre du temps..."

Ses intentions sont claires: il ne s'écartera pas.

avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Midô Ban le Lun 2 Jan - 21:30

"... Vous tous... Vous faîtes tous toujours la même erreur. Vous pensez tous pouvoir comprendre, pouvoir contrôler... Je vais te le dire, moi, c'est des foutaises cette histoire d'essence, d'impossibilité à te tuer, de sacrifice. Mes flammes..."

L'air se met à crépiter autour de sa main.

"Mes flammes n'épargnent rien ni personne... Ni les Pyros, ni les mutants, ni les dieux, ni tes cris."

La main incontrôlable de Ban est enfin lâchée, et à la seconde où elle touche la crosse de l'arme, les flammes jaillissent, une tempête d'énergie qui active les rouages de l'arme, la fait gémir, mugir, rugir, les vagues de chaleur concentrées sous forme d'éclairs crépitent par tous les interstices, débordent, courent entre les ouvertures de l'arme, qui semble s'emplir de plus en plus de puissance, elle semble prête à déborder, à se briser sous l'effort.

Ban pointe son arme vers le micheton, ce qui est totalement inutile, ce qui est tiré n'est pas un bête obus au phosphore blanc, non, c'est son âme elle-même, son essence de vie, arrachée à son corps par sa folie, dévorant ses propres ailes, mue uniquement par les pulsions meurtrières du pirate, et qui, une fois sa cible verrouillée, ne la lâche plus jamais. Des flammes spirituelles, se frayant un chemin à travers toutes les défenses, toutes les protections.

Un pan entier de son âme.

C'est forcément un bluff.

Il ne peut pas tirer.

C'est logique.

Normal.

Alors...

Il tire.
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Lysensei le Mar 3 Jan - 11:06

HRP: Il tire vraiment??? Wha...Il a des couilles quand même, y a pas à dire! Mais enfin, c'est...Enfin bref.../HRP


Et son âme ricoche.

Sur quoi? Sur qui? Il ne sait pas. En l'espace d'une seconde, alors qu'il se sentait aveuglément quitter son corps, il est propulsé vers l'arrière, et retrouve les sensations de sa chair, vulnérable. Mortelle.

Plus d'inconnu. Plus de cheveux rouges. Les flammes de Ban sont parties en tous sens, complètement désorganisées par le choc, et embrasent le spatioport. Mais malgré l'intense lumière qu'elles diffusent, il ne voit rien.

Il l'a eu? Trop facile.

C'est une ombre colossale qui surgit brusquement devant lui. Un bras à la force démesurée saisit son poignet armé, alors qu'une main griffue se plaque contre sa poitrine. Soudain incapable de se débattre, Ban se sent soulevé de terre.
Un mètre. Puis, deux. Le voilà face aux immenses yeux jaunes d'une créature informe, changeante. Tantôt hérissée de pics, tantôt plus trouble qu'une mare de pétrole, elle lui fait l'effet d'un vortex qui cherche à l'aspirer cellule par cellule, menaçant de le réduire en charpie. Seuls ses membres ne se transforment pas, ne faiblissent pas. Et l'étau de la première main se resserre alors que la pression de la seconde augmente. Elle l'a plaqué contre un mur invisible, qui se nimbe brusquement de flammes rouges, puissantes, avec une détonation cinglante. Les parois embrasées percent le ciel artificiel de Klova, et se noient dans l'immensité obscure de l'espace.
Au milieu des ténèbres de la créature s'ouvre une longue bouche souriante, affublée de dents pointues, aiguisées comme des lames de rasoir. En sort soudain une nuée de hurlements plaintifs et terrifiés, juste avant la voix grave, mais pourtant bien humaine, qui articule:


"Ne me prends pas pour l'une de ces créatures qui sont parvenues à te faire croire qu'elles sont fortes! J'ai dévoré des univers plus grands et plus puissants que celui dans lequel nous nous trouvons, et arraché des âmes plus téméraires que la tienne! On m'affame depuis 500 ans. Si tu me mets en appétit par stupidité, je pourrais bien violer les règles, et prendre le peu qu'il t'en reste."

Les doigts sur son torse se recourbent, et les griffes traversent la peau de Ban, lui coupant le souffle pendant une fraction de seconde.


"Tu m'as déjà défié deux fois. C'est une chose que j'apprécie. J'aime sentir la colère qui t'habite, et te porte jusqu'à te rendre aveugle! Mais cela fait également de toi une proie de choix: la moindre miette de ton âme doit être un tel délice...Il m'est difficile d'imaginer qu'elle puisse se perdre sans que j'y goûte."

La bouche salive. Les dents claquent brusquement devant le visage de Ban, manquant de lui arracher le nez.
L'étau de la main se resserre sur son poignet et ses os se brisent dans un craquement épouvantable, provoquant en lui une douleur déferlante. Alors que son souffle s'accélère et qu'une panique naturelle s'emploie à le conquérir, le pirate sent et entend l'épaule qui se disloque, et les chairs qui se déchirent. L'être monstrueux arrache son bras comme on décolle un post-it, le lance au fond du gouffre béant qui doit être sa gorge, puis jette sa proie à terre en hurlant avec rage:


"Ah, dans quel état...!"

Immédiatement Ban sent ses propres flammes se jeter sur la plaie comme des bêtes voraces, et, la douleur ayant atteint son paroxysme, délivrant la précieuse endorphine, il sent que la tête lui tourne, et se trouve pris de nausées.

Alors, aussi brusquement qu'il s'est déclenché, l'évènement s'éteint dans un horrifiant silence. La nuit de Klova reprend doucement ses droits, sombre et fraîche comme une annonce funeste, rendant leurs lettres de noblesse aux réverbères, et aux lampes des vaisseaux. C'est comme s'il ne s'était rien passé. Point de badauds, point de victimes, aucune trace de destruction.
La seule preuve, c'est Ban, qui baigne dans son sang, conscient, mais étourdi. Et là-bas, pas si loin, l'inconnu.
Aussi parfait qu'au premier jour, nu, il observe sa main droite et les longues griffes noires qui redeviennent lentement de beaux ongles rose pâle. Puis il se tourne vers le pirate, froidement, et se rapproche d'un pas tranquille. Une fois accroupi près de lui, il relève son visage d'un main, doucement, comme il l'eut fait pour une poupée cassée.


"Comme je suis fier de toi!"

Le coin de ses lèvres se remet à sourire:


"Sais-tu quel est le pire ennemi d'un immortel?"

Il laisse planer un silence, comme s'il attendait une réponse qu'il ne recevra jamais.


"L'ennui."

Son index se pose entre les yeux de Ban, doucement, mais fermement.

"C'est pour cela que je te laisse ton libre-arbitre. Il te rend...Divertissant! Suffisamment pour que je parvienne à occulter ma faim...Mais ne tire plus à blanc sur un ennemi bien au-dessus de ta mesure, ou tu pourrais l'attiser de nouveau. Dans ce cas une seule âme ne me suffirait plus..."

L'être caresse tendrement la joue du mutant, avec le regard affectueux du maître satisfait par son animal de compagnie, puis se relève. De beaux vêtements de soie blanche se tissent autour de lui, et sa chevelure rouge paraît plus flamboyante que jamais. Il s'éloigne en silence vers le vaisseau, reprenant sa place initiale au millimètre près, sans avoir à se repérer.


"J'étais venu pour elle. Pas pour toi. Mais il semblerait que j'ai une occasion de faire d'une pierre deux coups. Veux-tu un nouveau bras? Il te suffit de demander...Après tout, avec une telle démonstration d'enthousiasme, je pourrais presque être à tes ordres..."

avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Midô Ban le Mar 3 Jan - 13:28

Ban ne crie pas. Devant tant de douleurs, le cri semble superflu. Il observe, lentement, tristement.

Merde.

Néanmoins, puisqu'il faut bien que douleur s'achève, il se relève... Ou du moins essaie. Ses jambes flageollent, sa main n'a plus de force... Sa main. Plus qu'une. Il s'acharne quelques instants, comme un insecte écrasé, pathétique, pitoyable... Et soudain s'arque en arrière et... Sourit.


"Désolé, mais il en faut plus pour... *Keuf, keuf ! Bleuargh* Pour... Me garder au sol. Et pour le bras... Dénor !"

Répondant à l'appel télépathique, le Dénor jaillit de son fourreau et se jette sur le moignon encore sanglant du pirate, prenant peu à peu la forme d'un bras.

Son équilibre retrouvé, il se redresse lentement, sachant son arme trop loin pour qu'il puisse la ramasser.

Il est faible, très faible. Il a épuisé jusqu'à ses extrêmes ressources pour ce tir et un second lui ôterait assurément la vie. Pourtant... Pourtant il a envie de le faire, il a envie de hurler.

Pourtant, son sourire triomphant, immonde grimace plaquée sur ses lèvres, ne s'éteint pas.


"Tu as menti."

Il s'arrête pour reprendre son souffle et laisser son adversaire prendre conscience de la réalisation de Ban.


"La détonation a eu lieu, et c'était une bien belle... *nouveaux toussotements et crachats de sang* Une putain de belle détonation. Danny l'a forcément entendu, même si tu as annulé les effets de mon tir... Elle a forcément entendu la détonation. Et pendant que tu te délectais de me voir me traîner sur le sol, comme un papillon empalé sur un mur, elle aurait eu le temps de se réveiller et de venir voir. Rien de tout ça. Donc elle ne dort pas paisiblement, n'est-ce pas ? Voilà ma réponse à ta précédente interrogation."

Son sourire s'efface, subissant une dégoûtante transformation pour devenir une grimace de tristesse.

Dans l'état actuel des choses, il ne pouvait savoir s'il avait utilisé ses pouvoirs pour simplement l'endormir, ou ouvrir un passage vers une autre dimension et la stocker en cet endroit... Ou s'il l'avait tué.

Le désespoir semblait poindre de tous les côtés... Manchot ! Il était manchot !

Il éclata d'un gros rire bruyant.


"Héhé... Les gens sont toujours surpris de constater que j'utilise ma tête pour réfléchir, même quand je donne un coup de boule. Allons, tu voulais me parler et quoi que tu aies fait, il est trop tard pour que je puisse y faire quoi que ce soit. Alors autant chercher des bières et discuter tranquillement, non ? A moins que..."

La voix du pirate est désabusée, déçue, fatiguée, triste...

Il lui avait promis. Promis qu'il la protègerait contre ce type... Et il n'avait même pas été là.

Merde.

Monde de merde.

Plus rien n'avait de sens.

"A moins que..."

Il place une main sur son coeur. Des petits éclats de lumière jaillissent de ses doigts alors qu'ils s'enfoncent lentement dans sa chair.


"A moins que tu n'aies envie d'un petit apéritif pour aller avec l'alcool ?"

[HRP]J'ai pas vérifié, mais je crois que j'ai le compte au niveau des transformations du Dénor pour en avoir une nouvelle. Sinon préviens, j'édite.[/HRP]
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Lysensei le Mar 3 Jan - 17:02

"Oh, voyons, Ban..."

Il est soudain là. A quelques centimètres de lui seulement, et une de ses mains si parfaites entourent son avant-bras pour l'écarter de son propre corps.

"Pourquoi te faire tant de mal quand il te suffirait seulement de m'accorder ta confiance? Même si je dois avouer que cette galaxie me rend un peu...Grincheux...Je ne fais que mon travail. Je ne suis qu'un misérable esclave de l'Equilibre. Certes, j'ai parfois légèrement outrepassé mes droits mais...Je ne peux pas agir comme bon me semble."

Son expression est sincère et douce, comme celle d'un père qui tenterait tant bien que mal d'expliquer le sens de la vie à son enfant.


"Il y a un jeu, et chaque jeu a ses règles. L'une d'entre elles m'interdit de tuer les êtres vivants. Comment le pourrais-je? Je n'ai pas crée cet univers, et nous ne devrions pouvoir tuer que ce que nous avons crée, n'est-ce pas? Seuls les Créateurs ont ce droit, et ils sont dune cruauté qui dépasse l'entendement. Moi...Je ne peux qu'orchestrer leur chute. J'ai donc besoin de bras armés, des êtres vivants de ta trempe, qui ne craignent pas la mort, ni la souffrance, et ne redoutent pas de parvenir à leurs fins, soient-elles aussi monstrueuses que moi."

Ses doigts s'ouvrent, libérant Ban. Il ferme le poing quelques secondes, puis écarte de nouveau les doigts, découvrant le denor roulé en boule, qui se déplie d'un coup pour grimper le long de son bras et se lover contre sa gorge. L'inconnu pousse un petit rire, à l'image d'un humain chatouilleux.

"Regarde-le, dit-il alors que le petit animal se roule de nouveau en boule sur son épaule, cette canaille en a profité pour se remplir la panse! Sais-tu que les Denor Jaguatts peuvent être asservis de deux façons? Le sang, et la crainte. Il existe des êtres capables de les corrompre rien qu'en respirant."

Ban se souvient du jour de sa rencontre avec Danny et One. Il se rappelle qu'alors qu'il avait déjà nourri le denor depuis longtemps, mais celui-ci se tenait sur l'épaule de Keyshan à son réveil. One a pourtant précisé par la suite qu'ils ne se laissent toucher que par leur maître. Et aujourd'hui, avec l'inconnu, la petite créature recommence son manège comme s'il était tout naturel.


"Tu ne peux pas lui confier ta vie. Je vais donc te poser une question. Une question toute bête, qui ne t'engage à rien. Réponds-y, et je t'offrirai un nouveau bras, fait de chair et de sang, aussi fidèle et fonctionnel que l'était le précédent."

Il pose une main sur le côté de la gorge de Ban, le fixant droit dans les yeux.

"Nous ne pouvons pas éternellement nous tourner autour comme deux animaux en mal de violence. Aie confiance, je suis un ami, pas un ennemi."

Il est sincère, Ban peut le sentir clairement. Il a la sensation qu'ils sont le reflet l'un de l'autre, deux gouttes d'eau parfaitement identiques, issues du même océan de cruauté et de folie.

"Daniela. Que représente-t-elle pour toi? Pourquoi te mettre dans cet état pour la face opposée de la pièce? Je te jure qu'elle va bien, tu dois me croire, mais je dois savoir. J'étais venu pour te la prendre. Après tout, c'est toi qui m'a révélé sa présence et son identité, en l'amenant sur Kéresi. Une Clé du Temps. Elles sont aussi rares que nous le sommes, mais aussi convoitées par mes semblables que mes ennemis. Leur valeur, comme celle de leurs âmes, ne se dénombre pas. Alors pour toi, Ban, que vaut-elle?"


avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Midô Ban le Mar 3 Jan - 20:04

Le pirate éclate de rire et s'allume une clope avec une main... Donc en prenant du temps.

"Elle vaut au moins un bras, je suppose ! *son rire reprend, menaçant de faire tomber la cigarette* Que ce soit clair, je ne te répondrai pas dans l'espoir d'avoir un nouveau bras, ce qui arrive arrive et il est futile de le fuir. Mais je vais quand même soulager ta curiosité. Tu sais bien que pour moi... Pour nous... Rien n'est plus important que le but. J'ai conscience de ce que coûtera le mien, de ce qui est nécessaire. Pour ça, je dois être pareil à toi, de la même fabrique. Mon âme doit être aussi distordue et cruelle que possible. Et je dois être prêt à la perdre. Danny... N'est rien de tout ça. Pire, elle serait plus une distraction qu'autre chose. Mais... Une pièce a besoin de sa face opposée. Je ne sais pas, Micheton, ce qu'elle vaut exactement. Beaucoup, énormément... Peut-être... Peut-être que je n'aurai pas la folie de faire ce que j'ai à faire, d'affronter ce qu'il y aura au bout de ma route... Peut-être que pour elle..."

Il a l'air embarrassé, presque honteux.

"Peut-être que pour elle j'en aurai le courage. Voilà ce qu'elle vaut pour moi. Ca répond à ta question ?"
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Lysensei le Mar 3 Jan - 20:55

L'inconnu penche la tête sur le côté, ses pupilles s'arrondissent légèrement, comme celles d'un chat curieux. Il n'a pas l'air de comprendre.

"Hmmm..."

Délicatement, il prend le denor dans une main, et tend la seconde vers Ban pour saisir la sienne, qui n'était pas là quelques instants plus tôt, afin de déposer la petite créature dans sa nouvelle paume. Au creux du poignet neuf se dessine une étrange marque rouge, semblable à l'un des caractères d'une langue inconnue, décrivant de fines arabesques qui se tendent vers le pli du coude en suivant les artères.
L'être a eu sa réponse, et tenu parole. Il retrouve un sourire enthousiaste, mais son regard se fait plus mauvais que jamais.


"Je pourrais te la laisser encore un peu dans ce cas. Au moins jusqu'à ta mort...Si tu te sens capable de la garder dans notre camp durant tout ce temps. Mais je me dois d'être clair moi aussi."

Il marque une légère pause, dévisageant le pirate sans aménité.

"Daniela est à moi. Aujourd'hui, il n'y a rien que je désire plus que de la posséder. Sa présence a fait passer mon but au second plan...Temporairement...Et il y a deux choses que je hais par-dessus tout: le partage, et la concurrence. Quelle que soit la manière dont tu pourrais t'y prendre, je t'interdis de la souiller. Ni physiquement, ni moralement. Si tu venais à désobéir, je te la prendrais prématurément, sans aucune forme de procès. Et ce n'est pas ce que tu veux, n'est-ce pas?"
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Midô Ban le Mer 4 Jan - 12:45

"C'est peut-être exactement ce que je veux."

Ce n'est aucunement de la défiance, simplement une réponse honnête.


"L'omniscience fait-elle partie de tes dons ? Dans ce cas tu dois connaître cette histoire. "Un jour, l'esprit mauvais contacta un humble fermier et lui parla en ces termes. "Toi qui offres ta vie à la terre, tu dois connaître le sol le plus pur, je vais devenir graine, plante-moi dans ce sol et je réaliserai tous tes voeux, mais si tu me plantes dans un sol impur, je prendrai ton âme." L'esprit s'exécute, et le fermier se retrouve avec la graine dans sa paume, qu'il plante immédiatement a ses pieds. Aussitôt, l'esprit jaillit et l'interpelle ainsi "Comment ? Comment oses-tu me planter dans cette terre aride, polluée par les hommes et les porcs ?" Le fermier ne se laisse pas démonter et réplique en ces termes "J'ai travaillé cette terre pendant cinquante ans, et avant moi mes ancêtres. Cette terre est le fruit de notre labeur et en mon âme et conscience, ne saurai en nommer de meilleure car c'est la seule que je connaisse." L'esprit, déconfit, ne sachant quoi répliquer, s'en alla en un panache de fumée." A vrai dire, je n'ai jamais vraiment su la morale de cette histoire, mais je me doute qu'elle doit être ennuyeuse au possible. Mais elle convient bien à notre situation. A savoir que tu te trompes de terme et de personne. La souiller ? A-t-elle été souillée par ses partenaires précédents ? A-t-elle été souillée alors qu'elle faisait la pute pour un moins que rien, faisant mentir son corps et son âme par reconnaissance envers un autre moins que rien qui l'utilisait à ses fins ? Non. Connaître mon étreinte la souillerait-elle ? Non. Est-il même possible de souiller un corps ? Même si elle était prise contre son gré, ce ne serait pas son corps qui serait souillé. Mais est-il seulement possible de souiller une âme ? Un esprit ? Est-ce qu'une souillure morale existe réellement ? C'est à elle de décider de cela. Si elle pense qu'elle peut être souillée alors elle le sera. Ou l'est déjà. Si elle pense que non, qu'elle ne sera pas souillée, qu'elle ne laissera pas à autrui ce pouvoir sur elle, alors elle ne le sera jamais. Dans tous les cas tu arrives trop tard. Son âme et la mienne... Nous nous percutons, nous nous blessons mutuellement autant que nous nous attirons. Elle me change, je la change. Est-ce une souillure ? Pas pour moi. Mais soit pour toi c'en est une et il est trop tard pour y faire quoique ce soit, soit ce n'en est pas une et rien que je puisse faire ne pourra la souiller."

Le sourire carnassier du pirate s'étend sur ses lèvres.

"Et je vais même me permettre d'ajouter que tu n'en sais absolument rien, pour ce qui est de détester la concurrence et le partage. Et d'une, rien ne dit qu'il en soit question, après tout, tu n'es ni en partage ni en concurrence avec tous ceux qui ont partagé sa couche, son affection, son âme et sont partis, avec tous ses ex, en somme. Pourquoi ce serait différent ici ? Et de deux, ça fait combien de siècles que tu n'as pas été en concurrence avec quelqu'un ? Avec un humain ? Tu l'as dit toi-même, ton pire ennemi, c'est l'ennui. Hé bien tu t'ennuies, Micheton, tu te fais terriblement chier. Je le vois dans tes yeux, je le sens dans tes tripes et dans les miennes. Tant d'êtres vivants et aucun égal. Des êtres inférieurs ? Certes. Des êtres supérieurs ? A toi de me le dire, j'ai pas la science infuse. Mais des égaux ? Cela fait combien de temps que tu n'as pas senti l'excitation de la compétition ? L'appel du combat ? Pas du massacre, du combat. Un combat que tu peux perdre, et qui, par conséquent, te fait désirer la victoire ? Tiens, je le vois dans tes yeux, dans ton sourire qui change imperceptiblement. Je te mets l'eau à la bouche. Voilà un sujet unique. Qui ne se reproduira plus jamais. Ta seule et unique chance de transformer un désir en évènement. Un évènement délicieux. Et puis, tu ne conçois pas sérieusement pouvoir perdre, n'est-ce pas ? Et même si je remporte une manche, tu es immortel et elle est une Clé du Temps. Tu auras l'éternité devant toi pour te refaire, pour l'emmener à travers les étoiles, lui faire goûter le nectar des dieux. Alors que ma vie, quoi, elle durera encore quelques années tout au plus, et honnêtement, c'est en comptant très, très largement. C'est quoi pour toi ? Un affront ? Est-ce un affront à ta propriété quand elle remet une robe de soie ? Regarde-moi. Je le vois dans tes yeux. Pour toi je ne suis ni un égal, ni même un être vivant. Je suis une pièce de théâtre. Un petit moment d'amusement. Tu dis que l'on t’affame depuis 500 ans. As-tu déjà ressenti une telle faim, du temps ou tu pouvais te repaître de toutes ces âmes ? Ton plaisir était-il plus grand ? Non. Rien. Rien n'aura meilleur goût que la première bouchée d'âme que tu auras après tant de privations. Rien. Pour Danny, c'est pareil. Plus, tu attends, plus tu te limites, plus tu auras du mal à te contenir, plus tu cherchera à la contacter, plus tu seras en train de languir d'elle, plus ton plaisir sera important."

Il tire sur sa cigarette.

"Et je l'ai vue en premier, alors pas touche."
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Lysensei le Mer 4 Jan - 16:12

L'inconnu éclate de rire. Un bon rire, franc, véritablement amusé, mais qui pousse le dénor à se réfugier dans le manteau de Ban, sans vraiment se préoccuper des endroits où il plante ses petites griffes.

"Au nom de toutes ces stupides étoiles, Ban! Mais que vas-tu t'imaginer!? Comment peux-tu songer une seule seconde que ton désir est similaire au mien? Comment peux-tu croire que mes besoins sont ressentis de la même façon que les tiens? Ban, j'emploie des mots que tu es capable de comprendre, mais ils ne signifient rien, ils n'expliquent rien. Par tous les univers, chercher à savoir d'où je viens, ou ce que je suis, anéantirait ta logique! Je n'ai pas de forme, pas de visage, pas d'autre nom que ceux que les êtres vivants me donnent en désespoir de cause, pas de sentiments...Voyons, je n'ai même pas d'âme! Mets donc tous mes termes entre guillemets lorsque je parle, tu es bien loin de savoir ce qu'il me faut ou non, et encore moins pourquoi."

Il adresse au pirate un sourire énigmatique. Difficile de dire ce qu'il signifie vraiment, surtout après ce qu'il vient de dire.


"Je t'ai vu naître, Ban. J'étais là quand ta mère a écarté les jambes pour autre chose que se faire prendre. Je t'ai vu te battre pour quitter les entraves de cette chair déjà morte depuis longtemps, et je t'ai aidé à le faire. Je t'ai porté, enroulé dans un linge qui aurait voulu être propre. Combien pesais-tu? Tu étais la plus petite graine que j'ai eu à planter dans une terre que je cultivais déjà depuis des millénaires. La plus vulnérable aussi. Celle sur laquelle personne n'aurait misé, ou ne miserait aujourd'hui. Voilà pourquoi je t'ai choisi. Pourquoi j'ai fait de toi mon Elu. Le seul. Je savais que ton âme fragile tendrait à devenir ce qu'elle est aujourd'hui, que tu serais parfait pour détourner les règles, et m'aider à gagner. Je savais que tu n'étais pas comme les autres. Alors tu as raison, pour moi tu n'es ni un égal, ni un simple être-vivant. Pour moi, tu es un fils. Il ne tient qu'à toi de te transcender et de devenir un concurrent, ou un allié de valeur. Il ne tient qu'à toi de me défier encore, ou de te plier à mes exigences. J'imagine que tu préférerais sans doute ignorer mon existence, oublier cette rencontre, et continuer à suivre ta voie aussi librement que tu le crois, tu as tout autant le droit d'agir ainsi. Je ne peux même pas dire si tu ne prendras pas une voie totalement différente des ces trois-là! Mais ton pouvoir, et ta nature profonde, te conduirons face à l'un de mes concurrents, et peut-être même sans le savoir, tu le tueras, parce que tel est ton rôle. Ou peut-être que ton âme deviendra si forte qu'elle te fera renoncer, et tous les projets que j'aurais entrepris en pensant à toi s'écrouleront comme des châteaux de cartes. Je ne suis pas omniscient Ban, si je l'étais, j'aurais trouvé Daniela sans ton aide, et je ne serais pas là à courir après ce que tu appelles un " égal" depuis près de 500 ans. Je ne suis pas tout-puissant non plus. Comme toi, comme mes semblables, comme mes ennemis, j'ai aussi mes limites.
C'est ce qui rend le jeu si intéressant! C'est ce qui trompe mon ennui! C'est ce qui, sans cesse, renouvelle mon excitation, et m'exalte! Je suis ton miroir: différent des "autres", une aberration dont le Néant se serait bien passé, mais qui envers et contre tout, sait se montrer redoutablement efficace. Comme la tienne, mon existence est discutée, controversée. On se demande s'il faut m'éliminer, ou me laisser avancer encore, et gagner en puissance. Il se pourrait bien qu'un jour, on t'utilise contre moi...Que l'on te rende aussi puissant que moi! Ce serait amusant, n'est-ce pas? Alors tu pourrais peut-être comprendre, ce qu'est une véritable souillure."

Le sourire en coin, le regard bas et dur du fauve perpétuellement prêt à bondir, il se tient toujours immobile, tout près du pirate, et garde le silence pendant une poignée de secondes.


"Ecoute-toi, Ban. Tu me parles des autres. De ceux qu'elle a connu avant toi. Avant nous..."

Il pousse un léger soupir.

"Tu n'es pas les autres. Tu es unique. Il n'y a que toi qui puisse la rendre impure à mes yeux. Il n'y a que toi qui puisse changer ses convictions profondes, et la changer véritablement. Elle. Ce que je veux d'elle n'a rien à voir avec les sentiments, ou le plaisir de votre chair putrescible. Ce que je veux, c'est Elle. Et ce que vous ressentez l'un pour l'autre n'est que la partie émergée de l'iceberg. Le début de ce qui pourrait devenir une souillure. Vous vous percutez, vous vous blessez, mais vous ne devez pas, jamais, vous accorder. "

L'inconnu s'avance, et prend le visage de Ban entre ses paumes, doucement, calmement, alors que leurs regards s'accrochent avec violence.

"Jamais."

Il recule d'un pas, ramenant les bras le long de son corps.

"Tu sais comment faire, tu sais comment la garder aussi proche qu'éloignée de toi, de ce que tu es...Mais Ban cela peut vite être réglé, car tu dois prendre une décision. Je t'ai dit que je suis disposé à te la laisser jusqu'à ta mort. Tu n'as qu'à prendre cela comme une mise à l'épreuve. En ce qui me concerne, je suis un être patient, et j'aime prendre mon temps pour faire les choses. Que j'attende ou non, l'obtenir aura toujours le même effet sur moi."

Il pousse un petit rire.

"Oh, peut-être deviendras-tu immortel! Nous nous la disputerons alors comme il se doit: par la violence. Mais pour l'instant, tu ne me vaux pas, c'est pourquoi elle m'appartient, quoi que tu puisses en dire! Alors dis-moi tout de suite ce que tu veux réellement: la garder? Ou la perdre? Dois-je te la prendre aujourd'hui? Réfléchis vite, mon garçon, pour ma part, j'ai tout mon temps, mais toi..."

Il glisse une main dans une poche invisible et en ressort une montre à gousset, qu'il dresse devant Ban avec un sourire amusé.

"Tic, tac, tic, tac..."
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Midô Ban le Jeu 5 Jan - 16:34

"Je l'ai, je la garde, c'est du tout réfléchi."

Il finit sa cigarette et l'écrasa au sol.


"Bon, on n'a pas toute la nuit, tu peux m'envoyer télépathiquement ce que tu entends exactement par "accorder" parce que j'aimerai éviter de me voir aspiré "accidentellement" dans un trou noir parce que j'ai oublié les guillemets de tes mots et qu'on s'est accordés à un niveau auquel je ne m'attendais pas. Et si tu pouvais en profiter pour lâcher ton nom, ce serait bien. Pas que ça me déplaise de t'appeler Micheton, mais c'est pas vraiment le meilleur surnom que j'ai trouvé."

Il plonge ses yeux dans ceux du micheton en question.


"Autre chose ? Un deuxième bras, peut-être ?"
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Lysensei le Jeu 5 Jan - 19:06

"T'envoy...Télépath..."

Il explose encore une fois de rire.

"Oh non, tu ne crois tout de même pas que je vais te rendre la partie si facile! Il faut aussi que je m'amuse un peu! Je suis certain que tu devineras de toi-même ce qu'il en est, tu as juste à espérer qu'il ne sera pas déjà trop tard."

Il rit encore, puis balaie le spatioport du regard, et ajoute:

"Rassure-toi, je garde les dérèglements spatiaux pour les entités les plus puissantes, au pire, je me contenterai sûrement de te reprendre ce fameux bras!"

Enfin, lentement, calmement, il recule dans les ténèbres d'où il est apparu, laissant pour seul repère à Ban le jaune malsain de ses yeux.

"Les gens de cette galaxie m'ont nommé Andante. Si tu as besoin de quoi que ce soit, il te suffira d'appeler ce nom...J'ai l'oreille fine."

Et quand ils finissent par s'éteindre, lui laissant la drôle d'impression qu'ils l'observent toujours, le pirate comprend qu'il en a terminé avec la créature. Pour l'instant.
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Midô Ban le Jeu 5 Jan - 19:43

Le pirate ressent la disparition d'Andante plus physiquement que par ses sens, il sent la résonance entre leurs âmes s'éteindre ou du moins s'affaiblir au point qu'il ne parvient plus à la sentir. Il se sent comme un handicapé à qui on vient de retirer les béquilles. Mais bien évidemment, il en faut plus que ça pour arriver à bout de la détermination du pirate qui se traîne tant bien que mal à l'intérieur de son vaisseau à la recherche de la petite blonde endormie, espérant autant pour lui que pour Andante qu'elle serait effectivement en train de dormir paisiblement.

Sinon, il jure sur toutes les salopes qu'il a un jour baisées qu'il retrouvera ce connard, lui fera bouffer son canon, son âme, ses flammes, et tout ce qu'il trouvera à portée.

Pour bien commencer.
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Lysensei le Jeu 5 Jan - 22:28

Andante a tenu parole, encore une fois.
Sur la banquette décidément bien trop petite, Danny dort à poings fermés. Ses traits sont détendus, sa respiration est calme: pas de cauchemars pour cette nuit.
Une Clé du Temps?
Elle a tout l'air d'une humaine ordinaire. Un grain de poussière perdu au coeur de l'immensité de l'univers. C'est à se demander si elle est elle-même au courant de ce qu'elle représente pour des créatures de la pointure d'Andante. Probablement pas.
Elle change difficilement de position, avec un râle sourd.
Depuis le temps qu'ils voyagent ensemble, Ban aurait tout de même pu lui trouver un lit décent, et aménager un coin de son vaisseau pour elle!
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Midô Ban le Ven 6 Jan - 0:08

Le soulagement s'abat sur Ban comme un couperet, il cherche son souffle et se retient à la paroi de ce pauvre couloir.

Il se retient difficilement de cracher son sang dans un gargouillis atroce.


La résonance avec l'âme d'Andante s'est effacée, le rush de l'adrénaline se dissipe également, la douleur revient.

Son bras a été remplacé, mais la blessure n'a pas été annulée, juste colmatée, il a perdu du sang, trop de sang.

Et son âme ? Un cauchemar. Le trou béant s'était encore agrandi. Il a eu beau utiliser tout ce qu'il avait accumulé comme énergie au fil de ses combats pour compenser la dépense spirituelle, le contrecoup le cuisait terriblement.

Il fit demi-tour, tentant vainement de garder son équilibre, tâtant le mur pour essayer de ne pas s'écrouler sur place, quand d'un coup, l'endorphine et l'adrénaline cessent complètement de faire effet, lui arrachant un cri et surtout un malaise qui lui fait perdre l'équilibre et percuter le sol violemment, où il tousse et crache sang et salive entremêlés, essayant de dégager sa voie respiratoire, luttant une fois de plus pour chaque bouchée d'air.

Ce qui a le défaut d'être assez bruyant.
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Lysensei le Ven 6 Jan - 11:29

Et le mérite de réveiller Danny en sursaut.
Si au départ la jeune femme ne comprend pas ce qui se passe, apercevoir Ban dans cet état lui fouette le sang et la fait bondir d'un coup vers l'entrée du vaisseau. Et avant de prononcer le moindre mot, ou de chercher à calmer la frayeur provoquée par ce réveil trop brutal, elle empoigne l'épaule du pirate, et s'attèle, de toutes ses forces, à l'allonger sur le côté. Bien que cette position ne calme pas sa douleur, elle permet à Ban de retrouver son souffle, et lui évite de s'étouffer avec son propre sang.
Danny lui tapote rapidement la joue, le regard inquiet et le coeur battant.


"Ban, tu m'entends? Ban!"

Son cruel manque de douceur serait presque agaçant!

"C'est pas vrai..." Souffle-t-elle en jetant un regard aux plaies laissées par les griffes d'Andante et aux vêtements imbibés de sang.

Les soins, ce n'est pas son fort!
Elle se sent complètement démunie. Si elle le figeait maintenant, elle aurait autant de chance de stabiliser son état que de le tuer. Que faire alors? Chercher de l'aide? Sur Klova? Et One qui est toujours absent quand on a besoin de lui!
Elle croit mourir quand Hawk entre brusquement dans l'appareil, complètement essoufflé par la course qu'il vient d'effectuer pour rejoindre le spatioport. Derrière lui, Pinko, la petite rehorith de la Rue du Pendu, jette un regard curieux à l'intérieur. Danny la voit à peine: elle se rue sur l'humain, paniquée.

"Je dormais, j'ai entendu un bruit et...Il était là, comme ça...Je sais pas ce qu'il s'est passé...Je t'en prie, fais quelque chose!"
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Hawk McKinley le Ven 6 Jan - 11:44

"Ca va, calme-toi."

Hawk écarta légèrement Danny pour pouvoir s'accroupir près de Ban.
Il était encore un peu essoufflé, mais son attention se fixa entièrement sur le cas du pirate, et il n'y pensa plus. Il ne vit pas de blessure grave, mais cela ne signifiait pas qu'il n'y en avait pas une. Néanmoins, vu tout le sang que son associé avait perdu à l'extérieur, celle dont il s'était échappé aurait du être visible! C'était étrange, et inquiétant.
Il fallait refermer les plaies sur sa poitrine, qui étaient encore fraîches et laissaient encore fuir de l'hémoglobine. Mais ensuite?
Ban crachait du sang: une côté cassée comme un mauvais coup ou une chute trop violente pouvait facilement perforer un organe. Il ne pourrait pas soigner ça! Il n'était ni chirurgien, ni soy-ciel! Pourtant, il ne paniqua pas. il y avait toujours des solutions alternatives!
Une brève inspiration et il se mit à réfléchir. Il fallait être rapide.



Edit: Lancer pour analyse de situation!


Dernière édition par Hawk McKinley le Ven 6 Jan - 11:45, édité 1 fois
avatar
Hawk McKinley

Messages : 117
Points : 127
Date d'inscription : 20/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Lysensei le Ven 6 Jan - 11:44

Le membre 'Hawk McKinley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'100' : 70
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Hawk McKinley le Ven 6 Jan - 12:00

"Danny, assieds-toi là!"

Hawk redressa doucement Ban, l'asseyant dos au mur, juste à côté de la jeune femme.

"Soutiens-le.."

L'humain se redressa d'un bloc et se rendit jusqu'au tableau de bord afin d'allumer les lampes auxiliaires. Il devait y voir un peu plus clair! Il balaya ensuite le cockpit des yeux et repéra la pharmacie. Toujours au même endroit dans ces vieilles casseroles!

"Pinko! Tu es venue pour t'excuser, non?" Lança-t-il en récupérant tout le stock de compresses et d'antiseptiques de la caisse.

En fouillant bien, il trouva du fil et des aiguilles à suturer. Il déposa le tout près du corps de Ban, puis se dirigea vers la boîte à outils. Une bonne durite et les deux pointes très fines d'un injecteur à air feraient l'affaire, il s'arma d'un tube de soudure à froid pour relier le tout.


"Pour se faire pardonner, c'est encore mieux de sauver une vie! Approche."

Tout en parlant, il était revenu près de Ban, et commença à désinfecter frénétiquement tout le matériel alors que la rehorith obéissait en silence. Il leva finalement les yeux vers elle, et se dit que demander ça à une petite fille était un peu tordu. Mais bon, c'était une rehorith! Une rehorith, sacré nom de Dieu! Ca n'allait rien lui faire!

"Ecoute. Dit-il en assemblant les pointes avec la durite. Le vilain a perdu beaucoup de sang, et je crois qu'il est blessé à l'intérieur. Je sais bien que les P ne peuvent pas soigner, mais ils peuvent se régénérer, pas vrai? "
avatar
Hawk McKinley

Messages : 117
Points : 127
Date d'inscription : 20/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Lysensei le Ven 6 Jan - 12:13

Pinko penche la tête sur le côté, l'air curieux.

"Oui. Moi je peux très bien.
-Attends! S'exclame soudain Danny en comprenant ce qu'il compte faire. Tu ne comptes tout de même pas le transfuser avec elle!"

Elle se doute bien que Ban les entend, mais se dit pour se rassurer qu'elle trouvera bien une excuse pour lui expliquer la suite, s'il s'en sort. De toute façon, elle a tellement mal géré son inquiétude, qu'il s'imagine sûreùent déjà qu'elle tient à lui!


"Tu te rends compte que s'ils sont incompatibles, il risque de mourir? Et lui donner un sang qui n'est pas traité...Celui d'une rehorith...C'est de la folie! On ne sait pas ce qu'ils ont dans le corps! On ne sait même pas comment ils sont faits! Je te demande de le sauver! Pas de le tuer!"
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Hawk McKinley le Ven 6 Jan - 12:42

"Parce que tu as une meilleure idée? Une petite quantité du sang de Pinko suffira sûrement à régénérer ses cellules sanguines et ses organes internes! Le reste, je m'en chargerai s'il le faut! Je ne compte pas les laisser liés pendant une heure. Dix minutes feront l'affaire, et à moins que le sang de la rehorith soit toxique, il y a plus de chances que ça le sauve plutôt que ça le tue."

Hawk savait que c'était dangereux, et archaïque de surcroît, mais ils étaient dans l'urgence, et aucune autre idée ne lui vint.


"Je ne compte pas le regarder mourir ici, Danny. Et toi non plus."

Il aurait pu demander son avis à Ban, mais il n'y songea même pas. Ce n'était pas le moment de discuter!
Alors il chercha et trouva une bonne veine pendant que Pinko s'asseyait à son tour près du pirate. Il faisait figure de mourant bien entouré celui-là! La rehorith n'eut pas l'air de sentir quoi que ce soit quand il la piqua à son tour. Elle parut simplement très fière de ce qu'elle était en train de faire, et lui sourit. Il fallut plusieurs interminables secondes pour que son sang se mette à circuler dans la durite, et les doutes de Hawk furent loin de se dissiper.
Cependant, il se tourna vers Ban et le saisit par les épaules, le secouant un peu pour éveiller son attention.


"Eh, gamin..."

Il n'était pas beau à voir, le pauvre!

"Ca doit faire moins de quarante-huit heures qu'on se connaît et va peut-être déjà falloir que je joue à la couturière...On va attendre dix minutes de voir ce que te fait le sang de Pinko. Accroche-toi pendant ce temps, compris?"
avatar
Hawk McKinley

Messages : 117
Points : 127
Date d'inscription : 20/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Midô Ban le Ven 6 Jan - 13:12

"Okay... Qu'est-ce que je fous ici moi ?"

Ban flottait dans une mer de pétrole, loin, loin de tout ça, de tout. Quelque part, des voix lui parvenaient, ses yeux mi-clos finirent enfin par lui renvoyer des images... Danny, Hawk... Pinko ?!

La surprise lui redonna juste assez de forces pour écarter le voile devant ses yeux. Enfin au contrôle de son corps, il rassembla ses forces et... Peint un sourire carnassier sur son visage un peu trop pâle.

Merde. Mes lunettes. Il me faut mes lunettes... Mes yeux.

Il ferma aussitôt les yeux en reprenant son souffle, écartant la main d'Hawk quand il se méprit sur ce mouvement.


"Mais t'inquiète dont pas, je compte pas y passer..." Il reprit son souffle, son thorax lui faisait mal. "Faisons les choses dans l'ordre okay ? Des... Gens... Sont après Danny. L'un d'eux, Andante est venu la prendre cette nuit." Il dirigea son regard vers Danny. "Le micheton aux yeux jaunes qu'on avait rencontré sur Kérési." Puis il referma les yeux. "J'ai perdu un bout de mon âme et un bras dans l'affrontement, qu'il a ensuite remplacé parce qu'il trouvait que j'avais des couilles. Si j'y passe il faut vous préparer à son retour, sinon il lui foutra la paix tant que je serai là. Si je claque, essayez surtout pas de l'affronter directement... Il n'y a rien à faire. Vous devrez trouver une... Aaaargh... Solution intelligente au problème. Même One... N'a pas le niveau. Personne n'a le niveau. Il n'est pas humain... Il n'est pas vivant. Il est plus que ça, plus... Plus grand. Transcendant, presque. Danny. Danny, écoute attentivement. Tu es... Tu es une Clé du Temps. Ne me demande pas ce que ça veut dire. Mais ça signifie que tu les poursuivants que tu auras aux fesses sont d'un tout autre calibre. Ne perds... Ne perds jamais tous tes putains d'idéaux. Ce qu'ils attendent de toi... C'est plus que physique et moral... Surtout accroche toi à ces foutus idéaux."

Il se reposa pendant quelques instants. Qu'est-ce qu'il avait encore oublié ? Ah si seulement sa tête voulait bien marcher correctement !

Il redirigea son attention vers Hawk.


"Calme-toi, tu vas te faire des cheveux blancs ! Je bouffe juste le contrecoup de la perte d'une partie de mon âme. Mon sang n'arrive plus à coaguler. Je vais aussi avoir du mal à me déplacer et pas d'appétit. Mais ça va se dissiper bientôt... Je pense. A chaque fois le procédé est plus long... Parce qu'il en reste de moins en moins je suppose. Mais un bon coagulant, quelques steaks saignants et du repos suffiront, pas besoin de saigner la petite."

Ban paraît émacié, pire, ses cheveux semblent s'être éclaircis, comme s'ils étaient à mi-chemin de devenir blancs.

"D'ailleurs qu'est-ce que tu fais là, p'tit bout de fin du monde ? T'as l'air en forme."
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Lysensei le Ven 6 Jan - 15:37

"J'étais venue m'excuser..."

Pinko le fixe d'un drôle d'air, puis retrouve un sourire enthousiaste en lui montrant son bras et la durite dans laquelle le sang circule.


"Le vieux monsieur a dit que c'était mieux de te sauver la vie. T'as vu? Je te donne déjà mon sang, comme ça tu seras vite guéri!"

Elle se penche un peu en avant, pour avoir son visage en face du sien. A cet instant elle semble plus sérieuse, et un peu contrariée.


"Tes yeux ils ressemblent à ceux du Démon, tu sais?"

La rehorith s'adosse au mur de nouveau, avec un frisson.

"Andante..."

Elle pose sa tête contre l'épaule de Ban, songeuse.
De son côté Danny demeure silencieuse. Peut-être est-ce à cause des révélations de Ban, ou simplement de la situation elle-même, mais son visage est fermé. Ses yeux azur se perdent quelque part dans la paroi du vaisseau, immobiles, et son front est marqué d'une discrète inquiétude.



Dernière édition par Lysensei le Ven 6 Jan - 16:01, édité 1 fois
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Hawk McKinley le Ven 6 Jan - 15:57

Hawk avait poussé un soupir soulagé quand Ban avait ouvert les yeux. Il l'écouta raconter sa mésaventure sans vraiment y comprendre grand chose. D'ailleurs, y avait-il vraiment quelque chose à comprendre? Ca parlait presque d'apocalypse son truc! Et puis cette histoire d'âme...Il avait vraiment perdu trop de sang ce pauvre garçon!
Cependant, l'humain avait légèrement retrouvé le sourire. Si Ban avait autant la tchatche, c'était plutôt bon signe!
Pendant que Pinko lui parlait (Heureusement il n'entendit rien sur son âge!), l'humain se tourna vers Danny:


"Ca va. Je pense qu'il est déjà tiré d'affaire."

Quand il vit quel visage elle avait, il se renferma un peu, lui aussi. Ce n'était peut-être pas que des histoires...En tout cas, elle semblait y croire, et s'inquiéter.
Il posa une main compatissante sur son épaule, et lui sourit, espérant déclencher la même réaction de sa part, ou au moins lui faire comprendre qu'elle n'était pas seule. Puis, il se tourna de nouveau vers Ban et observa les plaies sur son torse d'un oeil attentif. Pour l'instant, rien n'avait l'air de se passer. Elles ne saignaient plus autant que quelque temps plus tôt, mais ce n'était pas suffisant pour dire si le sang de Pinko faisait réellement effet ou non.
Il se dit qu'il devait encore attendre quelques minutes, au moins pour voir, et se redressa.
Il fut alors assez surpris de l'aise qu'avait pris la rehorith, ne l'imaginant pas si tendre, mais ne s'y attarda pas. La porte du S.A.S. était restée ouverte, et il ne faisait pas chaud, aussi se leva-t-il pour aller la fermer.
avatar
Hawk McKinley

Messages : 117
Points : 127
Date d'inscription : 20/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Midô Ban le Ven 6 Jan - 16:39

Ban pose sa main libre devant ses yeux.

"C'est vrai Pinko... Tu sais, tout le monde devrait regarder ses yeux dans le miroir... Et éviter qu'ils ne deviennent comme les miens. Et n'aie pas peur d'Andante. Il touche pas les petites Pinko. Mais ne vas pas non plus le chercher. Il n'y a rien de bon à éveiller des pouvoirs qui nous dépassent."

Ban ne s'écarte pas de Pinko, au contraire, il se laisse même aller à un peu de tendresse dans son ton.

"Et t'as pas à t'excuser, Pinko. Tu n'étais pas en contrôle à ce moment-là. Et si je me rappelle bien, je t'ai fait plus de mal que tu ne m'en as fait."

Ban ne lance pas la conversation avec Danny.

Elle s'est refermée. Comme à chaque fois. Elle remet de la distance entre eux. Ses doutes, ses peurs, sa pauvre estime d'elle-même la rattrapent.

Et honnêtement, il ne se sent pas d'aller casser sa carapace pour qu'elle s'ouvre de nouveau à lui.

Il a le droit de se sentir fatigué des fois, merde.
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Lysensei le Ven 6 Jan - 19:56

HRP: Post commun! /HRP

Pinko se blottit un peu plus contre Ban. Elle n'a pas du recevoir l'affection que toute petite fille mériterait à son âge lorsqu'elle était encore sous les ordres de l'Empire. Aujourd'hui, si One l'a vraiment libérée de l'emprise de la Conscience, il est naturel que ce manque s'exprime. Dans ce genre de circonstances, un ennemi peut vite devenir le seul repère rassurant que l'on ait.
Pourtant, quand Hawk réapparaît, ayant eu quelques difficultés avec la porte extérieure du S.A.S. récalcitrant, elle pousse un cri suraigu et s'écarte du pirate en arrachant la perfusion de fortune.


"Eh! Doucement!" Tempère l'humain en se rapprochant.
-Mais ça fait mal!
-Comment ça!? Montre!"

Elle lui tend son bras avec une grimace triste. De l'endroit où était plantée l'aiguille quelques secondes plus tôt part un fin trait rouge sombre, qui dessine un bracelet autour de son avant bras. Les contours semblent un peu enflammés. A croire qu'elle vient d'être tatouée! Sauf que sur une peau qui se régénère sans cesse, un tatouage ne tiendrait pas. La marque persiste pourtant alors que l'inflammation disparaît rapidement.
Hawk fronce les sourcils: c'est très étrange. Le seul qui aurait du faire un rejet, c'est Ban, et lui semble aller beaucoup mieux! Il a repris des couleurs, respire un peu plus normalement, et les plaies restantes paraissent légèrement moins profondes. Hawk ne cherche pas réellement d'explication. A tous les coups le sang du pirate est passé dans la durite et a contaminé celui de Pinko plus qu'elle aurait du le faire pour le sien.
Encore une fois, il jette un regard aux blessures, et constate avec soulagement que trois sur quatre n'auront pas besoin de plus qu'un bon nettoyage. Ca lui en fait tout de même une à recoudre, mais bon, ce n'est pas comme s'il n'était pas équipé! Pour une fois!

"Bon! Dit-il en préparant rapidement le matériel. Ce sera probablement douloureux, et pas très beau après, mais au moins ce sera propre. Et puis si on vient de t'arracher un bras, c'est pas ça qui va vraiment te faire souffrir, hein?"

Il ne laisse à personne le temps de protester. De ce qu'il en sait, plus on en parle, plus on passe de temps à prendre une décision! Et alors qu'il recoud la peau de Ban du mieux qu'il peut, Pinko détourne le regard de son avant-bras pour le regarder faire. Voilà une chose qui semble beaucoup l'intéresser!
Après plusieurs minutes de travail, Hawk termine enfin par un minuscule noeud, et coupe le surplus de fil. Il nettoie les autres plaies, puis pose les pansements d'une main assurée. On est bien loin de la maladresse naturelle de Danny!


"Une chance que j'ai encore une bonne vue...Allez Danny, aide-moi à le relever!"

La jeune femme quitte enfin son immobilisme et obéit en silence. Une fois Ban debout, tous deux l'entraînent vers sa chambre en redoublant d'efforts pour lui épargner les murs. C'est que les couloirs sont étroits! Pinko les suit sans un mot et les regarde l'allonger sur son lit.

"Tu mangeras ta viande demain! Déclare Hawk à l'attention de Ban. J'ai pas envie de passer ma nuit à t'entendre dégobiller partout!"

Il se tourne vers Danny.

"On va quand même le surveiller tour à tour, au moins jusqu'à demain..."

Elle acquiesce d'un bref mouvement de tête.


"Je prendrai le premier quart. Dit-elle. J'ai déjà un peu dormi, donc...
-Ca me va."
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Klov4]Quai 345-F

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum